Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

APEX Cloud Platform : ce que Dell vise au-delà d’Azure

L’expérience VxRail sur OpenShift et Azure Stack HCI ? C’est l’une des promesses d’APEX Cloud Platform.

Sous cette marque qu’il avait dévoilée en mai dernier, Dell va proposer des solutions d’infrastructure hyperconvergée. Leur particularité : une intégration avec les environnements de cloud public.

La version Azure Stack HCI est officiellement commercialisée depuis cette semaine. La déclinaison OpenShift doit suivre en octobre. Une mouture VMware est dans les cartons, pour une disponibilité à l’horizon 2024.

Ces trois offres reposeront sur le même socle hardware. À savoir, dans un premier temps, deux types de nœuds (MC-660 et MC-760) basés sur des serveurs PowerEdge en Xeon*. En 2024 s’y ajoutera une troisième configuration, destinée au déploiement en périphérie.

Il faudra aussi attendre 2024 pour pouvoir accéder au SDS bloc de Dell sur la version Azure Stack HCI. Il s’agira d’une option. Elle complétera les espaces de stockage direct (S2D), avec l’avantage d’une mise à l’échelle indépendante du compute.

Du 100 % Intel pour APEX Cloud Platform

Au catalogue de Microsoft, APEX Cloud Platform a droit à l’étiquette de « solution premium » (Premier Solution) pour Azure Stack HCI. Une distinction censée traduire le niveau d’intégration entre les deux offres. Plus poussé, en l’occurrence, que ce que Dell a développé dans le cadre du programme Integrated System (à travers lequel DataON, HPE et Lenovo ont aussi fait certifier des systèmes hyperconvergés).

Avec APEX Cloud Platform, le point central d’intégration reste l’extension pour Windows Admin Center. On nous promet toutefois un déploiement « plus direct et plus automatisable », à l’appui d’un assistant. Autre engagement : des mises à jour disponibles sous 4 heures après leur publication par Microsoft.

Dell fait plus globalement miroiter des déploiements « interchangeables », sans spécifier dans quelle mesure cela pourrait s’appliquer au-delà de l’environnement Azure Stack HCI.

* Pas de CPU AMD prévu en l’état dans l’offre APEX Cloud Platform. Dell en a doté deux de ses « systèmes intégrés » pour Azure Stack HCI : l’AX-6515 (monosocket) et l’AX-7525 (dual-socket).

Illustration principale © ZayNyi – Adobe Stock

Recent Posts

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

3 heures ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

1 jour ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

1 jour ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

1 jour ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

1 jour ago

Microsoft tancé sur la fin des connecteurs Office dans Teams

Microsoft va supprimer les connecteurs Office pour Teams au profit des workflows Power Automate. Délai…

2 jours ago