Appel d’offres Chorus : Oracle France dépose un recours

Cloud

L’éditeur a du mal à avaler la pillule. La victoire de SAP lui reste en travers de la gorge

Mauvais perdant, Oracle ? Le géant des progiciels semble ne pas apprécier d’avoir été écarté au profit de SAP dans l’appel d’offres Chorus.

Selon les Echos, la filiale française de l’éditeur américain a déposé un référé précontractuel devant le tribunal administratif de Paris. Une information confirmée ce mercredi par le tribunal. Du coup, la procédure de notification au vainqueur est bloquée jusqu’à la date de l’audience qui sera fixée dans vingt jours. Le référé pourrait porter sur un vice de forme du processus de sélection ou sur le fonds. Interrogé, Oracle France n’a pas souhaité commenter cette action. Lancé par le ministère de l’Economie et des Finances, le projet Chorus vise à équiper l’administration centrale de nouveaux logiciels financiers. Ce contrat d’équipement évalué entre 20 et 40 millions d’euros devrait s’étaler sur trois ans et concerner des milliers d’agents. Il s’agit de rendre l’ensemble de l’informatique financière et comptable de l’Etat compatible avec la loi organique relative à la loi de finances.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur