Appels fixe vers mobile: les prix baisseront le 1er janvier 2006

Régulations

C’est la deuxième baisse imposée par le régulateur aux opérateurs

L’Arcep, le régulateur des télécoms, avait publié fin 2004 sa “feuille de route” visant à déterminer le prix de la “terminaison d’appel” (TA), cette charge d’interconnexion facturée 12,50 centimes par Orange et SFR et 14,79 centimes par Bouygues Telecom. C’est ce coût qui va baisser. Et cette baisse du prix de gros se repercutera sur le prix de détail. Dans ce cadre, les prix de TA d’Orange France, SFR et Bouygues Télécom vont baisser ce 1er janvier 2006 de 24%. La charge de terminaison d’appel d’origine nationale passera ainsi à 9,50 centimes d’euros HT la minute pour Orange et SFR et 11,24 centimes pour Bouygues Telecom. Les tarifs de Bouygues Télécom sont plus élevés car cet opérateur bénéficie d’économies d’échelle moindres que ses concurrents Orange France et SFR, en raison de son entrée plus tardive sur le marché, explique l’Arcep dans un communiqué. Conséquence, France Télécom répercutera cette réduction du prix de gros sur ses communications vers les téléphones mobiles. Soit une baisse de 16%. Cette baisse représente plus de 900 millions d’euros sur l’année 2006, dont environ 40% pour le trafic fixe vers mobile. Le gain pour les consommateurs téléphonant d’une ligne fixe, résidentiels ou entreprises, s’élève donc à plus de 350 millions d’euros sur l’année. Une troisième baisse est déjà programmée pour le 1er janvier 2007, dont le niveau sera déterminé en 2006. Rappelons que France Télécom a opéré une baisse des communications fixes vers les mobiles début 2005. Mais cette baisse a été jugée douteuse par les associations de consommateurs (voir nos articles).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur