Apple 2013 : 10 milliards de dollars en investissements Capex

Régulations

Avec un prévisionnel d’investissements Capex de 10 milliards de dollars pour son année fiscale 2013, Apple joue désormais dans la cour des ‘très’ grands.

Lors de sa présentation des résultats d’Apple, son CFO (Chief Financial Officer) Peter Oppenheimer a révélé que les dépenses d’investissement (Capex – capital expenditure) du groupe seront portées à 10 milliards de dollars en 2013. Soit un nouveau sacré coup de pouce, Apple indiquait en juillet dernier que ses investissements pour son année fiscale 2012 s’élèveraient à 7,2 milliards de dollars. D’une année civile sur l’autre, l’augmentation des dépenses en Capex sera de 2 milliards de dollars.

Apple dans la cour des très grands

Pour prendre la mesure des efforts consentis par Apple en matière de Capex, il faut comparer les chiffres annoncés avec ceux de grands acteurs de l’informatique. Or, il n’y a guère que les fondeurs (fabricants de semi-conducteurs) qui supportent la comparaison : l’américain Intel devrait avoir investi en Capex entre 12,1 et 12,9 milliards de dollars, le sud-coréen Samsung 12,9 milliards, le taïwanais TSMC 9 milliards.

On nous objectera que la comparaison est hasardeuse, la fabrication et la distribution de ‘devices’ sont éloignées de la fabrication de composants. Et la construction d’une fab, usine avec salle blanche pour fabriquer les semi-conducteurs, se chiffre en milliards de dollars (4 milliards pour celle qu’Intel veut ouvrir en Irlande pour le 14 nm). Certes, mais sur les volumes investis il n’y a guère qu’eux qui soutiennent la comparaison avec la firme à la pomme. Et Apple est devenu en quelques années l’un des plus gros consommateurs de composants et technologies IT.

Affectation du Capex

Les investissements d’Apple sont corrélés avec ses résultats. Jusqu’en 2009, la courbe de progression en rythme annuel ne s’élevait que très légèrement jusqu’à atteindre 1,5 milliard de dollars. Depuis le rythme s’est accéléré et a même dépassé celui de ses revenus (voir la courbe ci dessous). Mais pour quelles dépenses ?

Ces dernières années, tout en maintenant la pression sur ses recherches en matière d’innovation, Apple a mis l’accent sur la distribution et la supply chain. En 2013, selon Peter Oppenheimer, les investissements dans les Apple Store devraient atteindre le milliard de dollars. Les 9 autres milliards seront consacrés à divers autres domaines, en particulier d’équipements à disposition de ses partenaires.

C’est une bonne nouvelle pour l’écosystème technologique d’Apple. La firme devrait participer aux efforts consentis par les fabricants de ses composants pour leurs commandes vers les équipementiers. Mais quelle sera la part qui reviendra à Samsung, qui a consacré 6,5 milliards de dollars en 2012 à la fab Logic IC qui fabrique les processeurs A4 et A5 qui intègrent iPhone et iPad ? Les relations entre les deux géants sont loin d’être au beau fixe !

Apple accélère ses investissements d’innovation

Apple devrait également renforcer ses équipements en matière de datacenter. De quoi par exemple supporter l’offre iCloud, le cloud d’Apple, sur lequel la firme a annoncé qu’elle mettrait l’accent dans les prochains mois.

Mais le plus rassurant pour les observateurs est qu’Apple va continuer d’accélérer les investissements consentis en matière d’innovation. Même si aucune feuille de route n’a été révélée, comme d’habitude ! L’absence de plan sur le futur est une faille dans le devenir des organisations, sauf chez Apple, qui a toujours suivi l’instinct de son co-fondateur, Steve Jobs. Mais ce dernier n’est plus là, et nous sommes nombreux à nous interroger sur le devenir de la firme à la pomme. Une chose est certaine, pour le moment, elle ne manque pas de moyens pour financer sa recherche, sa production, et sa distribution, elle dispose donc d’une marge de manœuvre confortable. Mais pour combien de temps encore ?


Voir aussi : L’iPhone 5 en images

L'iPhone 5 en images

Image 1 of 5

L'iPhone 5 en images
Tout en reprenant le design monocoque, l'iPhone 5 et son écran 5 pouces est plus grand tout en étant plus fin (123,8 mm x 58,6 mm x 7,6 mm) que l'iPhone 4S.

 

Plus de galeries…

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur