Apple: 300 000 iPad vendus et 250 000 livres téléchargés

Cloud

Environ 300 000 iPads ont trouvé preneurs le premier jour de sa disponibilité. Une performance correcte sans être exceptionnelle.

Les premiers chiffres de vente de l’iPad sont tombés : lors de la journée du 3 avril, marquée par l’arrivée de cette tablette sur le marché américain, il s’est vendu plus de 300 000 terminaux. Des chiffres conformes en tous points aux attentes de la firme.

Ce produit se vend donc assez bien, mais pas non plus de façon exceptionnelle, les chiffres de la compagnie comprenant les ventes réalisées au sein des Apple Store, les précommandes et les machines distribuées auprès des grossistes et revendeurs (bref; leur stock). Si Apple ne détaille pas la répartition de ces ventes, il est peu risqué d’avancer que l’essentiel correspond à des précommandes. Les clients de la firme ont, en effet, eu plusieurs semaines pour précommander leur machine.

En faisant abstraction de cette pirouette marketing, le démarrage de l’iPad semble donc plutôt bon. En témoignent les téléchargements réalisés sur l’App Store: plus d’un million d’applications et plus de 250 000 livres électroniques, et ce, pendant le premier jour. Pas mal, même s’il convient de signaler que la compagnie ne précise pas la proportion de ressources gratuites distribuées.

Dernière nouvelle, qui ne plaira guère à la firme de Cupertino, le jailbreak de l’iPad est d’ores et déjà possible. Cette opération consiste à faire sauter les verrous intégrés à la machine afin – par exemple – de permettre l’installation d’applications ne venant pas de l’App Store. La rapidité avec laquelle les protections de l’iPad ont rendu les armes n’a rien de surprenant, cette machine étant très proche de l’iPhone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur