Apple accueillera-t-il la version iPhone du navigateur web Opera Mini?

Logiciels

Opera Mini pourrait faire son entrée en version iPhone sur l’App Store. Si Apple le permet.

Opera Software vient de proposer une version iPhone d’Opera Mini sur l’App Store de Cupertino. Reste maintenant à savoir si Apple acceptera cette application, qui vient concurrencer son navigateur mobile (et ses multiples dérivés).

Opera Mini est une solution qui passe par les serveurs de l’éditeur norvégien, lesquels formatent le contenu et ajustent les ressources pour les terminaux mobiles. Les pages arrivent ainsi sur le smartphone sous une forme compressée. Un bon point pour les gros utilisateurs et les faibles débits.

Cette application peut facilement être adaptée à une nouvelle plate-forme. Moins indépendant, mais aussi plus portable qu’Opera Mobile, Opera Mini est donc un candidat de choix pour l’iPhone, car l’investissement reste limité pour Opera Software.

Évidemment, les grands éditeurs attendent la réaction d’Apple. Opera Mini n’étant pas une réelle menace pour Safari (et c’est bien le but de cette opération, comme nous le signalait précédemment Charles McCathieNevile d’Opera ), un refus de la part de la firme de Cupertino pourrait provoquer la méfiance des concepteurs de logiciels, qui seraient alors tentés de ne plus porter leurs produits sur l’iPhone… de peur d’essuyer des refus lors du processus de mise en ligne.

Conscient des enjeux, Opera médiatise largement sa tentative, en présentant une page web qui permet de mesurer le temps que mettra Apple à rendre son verdict.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur