Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéSmartphones

Apple prépare-t-il son Amazon Prime avec de l’iPhone dedans ?

L’iPhone « as a service », c’est pour bientôt ?

On a posé la question à Tim Cook lors de la conférence téléphonique faisant suite à la présentation des résultats trimestriels* d’Apple.

L’accroche était toute trouvée : le lancement, ce 1er novembre 2019, d’Apple TV +. Et plus précisément d’une offre spéciale qui donne gratuitement accès à la plate-forme VoD pendant un an. En bénéficient les acquéreurs d’un iPhone, d’un iPad, d’un Mac, d’un iPod touch ou d’une Apple TV, y compris reconditionnés.

Tim Cook affirme qu’en l’état, Apple n’a pas dans ses cartons d’autres des ces packs « hardware et services ». Mais il n’écarte pas l’idée d’en lancer à l’avenir.

Quant à proposer le seul hardware sur un modèle à l’abonnement, là aussi, rien n’est exclu. Et Tim Cook de préciser que « d’une certaine manière, cela existe aujourd’hui », à travers des offres comme l’iPhone Upgrade Program.

Les membres de ce programme lancé en 2015 – et pas encore disponible en France – peuvent renouveler leur iPhone tous les ans. Ils payent un coût mensuel fixe incluant la garantie AppleCare+.

Vers un Apple Prime ?

Ce modèle de facturation s’est répandu au catalogue d’Apple dans un contexte de montée en puissance des services. La liste s’est récemment allongée avec Apple Arcade et Apple News+.
La garantie AppleCare+ a également évolué dans ce sens. En 2018, Apple avait commencé à proposer une facturation mensuelle pour certaines formules souscrites sur 2 ou 3 ans. Depuis quelques semaines, une nouvelle option est disponible, au mois, sans engagement.

Les analystes appellent de leurs vœux cette transition vers un modèle « à la Amazon Prime », face à l’allongement du cycle de renouvellement des terminaux informatiques.

L’Apple Card – pour le moment disponible aux États-Unis – est l’un des leviers de la démarche. Ses titulaires pourront, d’ici à la fin de l’année, acheter un iPhone sur 24 mois, à taux zéro.

Des offres groupées sont déjà d’actualité sur la partie services multimédias. Illustration avec l’abonnement à Apple Music en forfait « Étudiant » : il donne accès à Apple TV+, sans surcoût.

La constitution de ces packs suscite parfois la réticence des partenaires. Ainsi en serait-il notamment des labels musicaux.

* Le chiffre d’affaires baisse de 2 % d’une année sur l’autre, à 260 milliards de dollars. Le résultat net diminue de 7 %, à 55 milliards.
Le segment des « services » dégage 46 milliards de dollars (+ 16 %, contrastant avec les – 14 % de l’iPhone), pour une marge brute à 63,7 % (contre 32,2 % pour les produits).

Photo d’illustration © Apple

Recent Posts

Cybersécurité : que nous enseigne la vision des hackers éthiques ?

Choix des outils, techniques privilégiées, points sensibles ciblés... Des hackers éthiques ont livré leur vision…

12 heures ago

Bug Bounty : comment YesWeHack se distingue

YesWeHack, plateforme européenne de mise en relation entre hackers éthiques et entreprises, dispose de ressources…

12 heures ago

Grégory Anzel, nouveau CIO chez lesfurets

En provenance de Criteo, le nouveau CIO Grégory Anzel sera membre du comité exécutif.

13 heures ago

Numérique responsable : la profession de foi de l’USF

À l'approche de sa convention annuelle, l'USF (association des utilisateurs SAP francophones) formalise, en une…

17 heures ago

GitHub active les profils privés : quelles options pour commencer ?

Après cinq mois d'expérimentation, GitHub acte la disponibilité générale des « profils privés ». En…

18 heures ago

DevOps et performance : une corrélation évidente selon Google

La dernière édition du rapport annuel de Google sur le DevOps présente des données inattendues…

1 jour ago