Apple attaquerait le marché des sonneries avec ‘iRingTones’

Régulations

Une source proche d’Apple a révélé les intentions de la marque à la pomme en matière de sonneries pour les mobiles. Un marché hautement juteux pour l’instant entre les mains des opérateurs et des éditeurs de services

La rumeur circule sur la toile, notamment chez nos confrères du

Register et la confirmation devrait arriver lors du prochain MacWorld qui se déroulera en janvier. On ne connaît pas le détail du projet, seulement qu’Apple se lancerait dans le “business” de la sonnerie pour les mobiles. Un marché particulièrement juteux, mais qui est totalement monopolisé par les acteurs télécoms. S’il arrive à terme, ce projet provoquerait une levée de boucliers des spécialistes de la téléphonie avec lesquels Apple est déjà particulièrement en froid. “iRingTones”, comme on le surnomme, a pour ambition d’intégrer le téléchargement de sonneries pour mobiles sur la fameuse plate-forme iTunes Music Store. Ce nouveau service permettrait aux utilisateurs d’iTunes de mixer leurs sonneries avant de les télécharger vers leurs terminaux via la technologie Bluetooth. Ce nouveau service devrait être l’une des annonces les plus importantes de la marque lors de l’iLife 06 à San Francisco. Apple a ajouté les livres numériques, le podcast audio et video à sa plate-forme ITunes lancée en 2003 et le groupe devrait offrir un service de radiodiffusion par satellite dans un futur proche. Personne chez Apple ne peut confirmer cette information ni le détail du produit final. Du coup la panique va bon train du côté des opérateurs de téléphonie mobile qui réalisent des revenus importants avec le téléchargement de “Ringtones”. . En effet, le marché des Ringtones représente une industrie de plusieurs milliards de dollars, l’exemple le plus concret de ces derniers mois étant le succès du téléchargement de la musique “Crazy Frog” qui a supplanté un temps les ventes des meilleurs singles. Cela ne devrait pas arranger les relations déjà houleuses entre Apple et les opérateurs. Rappelons que lors de la sortie de son mobile dédié à la plate-forme iTunes, le Rockr, Apple a été confronté à la grogne des opérateurs pour empêcher ce “dangereux téléphone” de connaître un succès mondial digne de son cousin éloigné, l’iPod. Ce combiné remet en effet en cause le téléchargement payant de musique sur mobile, puisqu’il permet de transférer simplement ses morceaux achetés sur iTunes et stockés sur son ordinateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur