Apple dévoile Safari 4 : test exclusif

Logiciels

Il est beau, rapide et respectueux des standards, mais il demeure dans l’ombre de Google Chrome. Test sur trois pages

Apple frappe fort en annonçant la sortie de la version bêta publique de Safari 4 pour Mac OS X et Windows. L’installeur et l’application ne sont pas encore francisés et les bogues demeurent nombreux, mais cette première mouture permet de découvrir les avancées réalisées par la firme.

L’intégration de « Cover Flow » facilite la recherche au sein des marque-pages en affichant des miniatures des sites précédemment visités. L’interface a été entièrement refondue. Compacte, elle manque parfois un peu de fini sous Windows et peut sembler rustique. Elle reprend certains éléments de Chrome (onglets et menus), de Firefox (gestion des marque-pages) et d’Internet Explorer (menus). Les nouveautés sont nombreuses, comme en témoigne cette page du site d’Apple.

Un nouveau moteur

Le gros plus de Safari 4 est l’utilisation d’un nouveau moteur de rendu. Il supporte de larges pans de l’HTML 5 : tags audio et vidéo, support hors ligne, etc. Il gère également des fonctions CSS 3 évoluées : polices de caractères, effets, animations et canevas. Enfin, il apporte un support des SVG 1.1. Safari 4 sera le paradis des développeurs, avec des outils très avancés, et même la possibilité d’utiliser des bases de données locales afin de créer des applications web pouvant fonctionner hors ligne.

Apple ajoute à ceci un nouveau moteur JavaScript, du nom de Nitro. Nous ne savons pas s’il est identique ou non à SquirrelFish Extreme, mais la compagnie affirme qu’il est 4,2 fois plus rapide que précédemment. Voilà qui mérite un petit test. Vous allez le constater, une sacrée surprise sera au rendez-vous : Firefox se fait distancer par ses concurrents !

Le protocole de test

Il est toujours ardu de comparer les versions de développement des navigateurs. Lesquels choisir ? En fait, tout dépend de la date de sortie présumée de chaque produit. Safari 4 bêta (528.16) comprend aujourd’hui de nombreux bogues qui ne seront pas éradiqués en quelques jours ou semaines. Aussi nous pouvons présumer qu’il sortira en version stabilisée en même temps que Firefox 3.1 et Chrome 2.0, soit un peu avant Opera 10, mais largement après Internet Explorer 8. Nous l’avons donc comparé à la mouture pré-bêta de Google Chrome (2.0.164.0). Pour Firefox, la situation est complexe : la seconde bêta de Firefox 3.1 commence à dater, alors que la compilation journalière du 24 février 2009 – connue sous le nom de Minefield – est estampillée ‘3.2a1pre’. Nous prendrons donc les deux en compte.

safari401.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur