Apple écarte AT&T au Dow Jones

Régulations
bourse-tendance-courbe-spéculation

Le plus vieil indice boursier du monde, le Dow Jones, a décidé d’accueillir Apple en son sein. Une entrée qui marque le départ d’AT&T du classement. Tout un symbole.

C’est symbolique mais il reflète peut-être un changement de monde. En effet, le S&P Dow Jones Indices a annoncé aujourd’hui l’arrivée de l’action Apple dans le panier de l’indice Dow Jones Industrial Average. Pour mémoire, cet indice est le plus vieux du monde et a été fondé en 1884 par deux journalistes, Charles Dow et Edward Jones, pour mieux valoriser et représenter les valeurs industrielles.

L’arrivée d’Apple, déjà coté à Nasdaq, consacre la plus grande valorisation boursière mondiale (estimée à 750 milliards de dollars). Les analystes financiers prévoient même une valorisation s’approchant des 1000 milliards de dollars avec la diversification prévue (watch) ou présumée (automobile).

Mais l’indice Dow Jones Industrial Average ne comprenant que 30 entreprises référencées, les responsables ont décidé d’écarter AT&T. Nous sommes là aussi dans le symbolique où un opérateur télécom est obligé de céder sa place à un constructeur IT. Il fut un temps où les opérateurs dictaient leurs lois aux fabricants de mobiles et puis Apple a tout révolutionné avec son iPhone, dans la manière d’utiliser un terminal (tactile, écosystème), mais surtout en renversant le rapport de force.

Apple fera officiellement son entrée au Dow Jones le 19 mars prochain et rejoindra Cisco, Intel, Microsoft ou encore IBM comme valeurs technologiques IT à faire partie du panier. A noter que Verizon, deuxième opérateur mobile du pays derrière AT&T, conserve sa place au Dow Jones.

A lire aussi :

Apple passe le cap des 700 milliards de $ de capitalisation boursière
Apple s’accapare 93 % des profits des ventes de smartphones

crédit photo © Julien Eichinger – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur