Pour gérer vos consentements :

Apple investit dans le fonds d’investissement pro Trump de SoftBank

Apple vient d’indiquer qu’il allait se joindre au fonds d’investissement mis en place par le Japonais SoftBank. « Nous croyons que ce nouveau fonds va accélérer le développement de technologies qui peuvent être stratégiquement importantes pour Apple », précise Kristin Huguet, porte-parole d’Apple, dans les colonnes du Wall Street Journal.

La firme de Cupertino va ainsi verser 1 milliard de dollars. D’autres acteurs américains (comme Oracle) ou asiatiques (comme Foxconn Technology) devraient également participer à la mise en place de ce fonds d’investissement massif : 100 milliards de dollars et des dizaines de milliers d’emplois à la clé.

Avec 25 milliards de dollars d’apport, SoftBank est un des contributeurs majeurs de ce fonds. Mais pas le plus gros. L’Arabie Saoudite met en effet 45 milliards de dollars sur la table.

Plan séduction pour Trump

La moitié de ces 100 milliards de dollars seront investis directement aux États-Unis, où ils devraient permettre la création de 50.000 emplois. Avec cette opération, SoftBank, et les acteurs étrangers, répondent aux menaces de fermeture économique des frontières proférées par le nouveau président américain, Donald Trump.

Ce dernier a en effet été particulièrement virulent envers les pays asiatiques. Mais aussi les grandes firmes IT américaines, comme Apple, sommées de produire leurs machines sur le territoire américain. Donald Trump pourrait avoir été entendu, puisque Foxconn envisage la mise en place d’unités de production directement aux USA. Avec à la clé la création possible de 50.000 autres emplois.

À lire aussi :
Foxconn pourrait renforcer sa présence aux États-Unis. Pour Apple ?
ARM, revendu à Softbank pour 32 milliards de dollars (MAJ)
SoftBank finance le réseau Internet par satellite de OneWeb

Crédit photo : © Anton_Ivanov – Shutterstock

Recent Posts

RGPD : vers une nouvelle méthode de calcul des amendes

Le Comité européen de la protection des données (CEPD) a adopté de nouvelles lignes directrices…

16 minutes ago

Qui utilise (vraiment) les outils low code et no code ?

Près de 5 développeurs sur 10 utilisent des outils low / no code. Mais pour…

17 heures ago

DevSecOps : Snyk nomme Adi Sharabani CTO

Snyk a recruté Adi Sharabani au poste de chief technology officer. Il encadre l'évolution technique…

18 heures ago

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

19 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

20 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un catalogue de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses soins.…

22 heures ago