Apple fragilisé par les délais du iMac G5: la faute à IBM?

Régulations

Deux analystes financiers ont averti que les retards d’IBM dans la fourniture de l’architecture et du processeur Power pour iMac G5 pourraient présenter un risque majeur dans la stratégie du constructeur

L’entrée en stock du jeu de composants G5 en versions 1,8Ghz et 2,0Ghz était annoncée pour le mois de juillet, mais les difficultés rencontrées par IBM dans sa chaîne d’approvisionnement auraient reporté ces délais au mieux pour la fin août !

La disponibilité en masse suffisante du iMac G5 pour le salon Apple Expo de Paris, qui ouvre le 31 août, serait même compromise ! Ces retards sont habituels, mais pourraient avoir un impact négatif sur le constructeur pour la fin de l’année. C’est tout du moins ce qu’affirment les analystes de UBS et de Prudential Equity Group. Certes, ils n’ont pas ‘encore’ modifié leur avis sur le titre, mais pour un constructeur à la gamme serrée comme Apple, c’est une mauvaise presse qui est faite au groupe, alors que ses résultats sont tout à fait honorables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur