Apple HomePod: la supply chain en marche, signe d’un lancement imminent ?

Apple a retardé son offensive sur le segment des enceintes connectées exploitant un assistant personnel contrôlé par la voix. Le HomePod devait être lancé avant Noël. Il faudra attendre « courant 2018 » pour qu’elle apparaisse sur le marché.

Un scénario qui rappelle la sortie contrariée des écouteurs sans fil AirPods de la « Marque à la Pomme ».

Mais, la machine HomePod serait désormais enclenchée en amont.

Partenaire sous-traitant high-tech d’origine taïwanaise, Inventec aurait déjà livré un million d’unités à Apple, qui va se charger de les écouler à travers son réseau de distribution (physique et digital).

Hon Hai Precision Industry, plus connu dans les pays occidentaux sous le nom de Foxconn, est l’autre partenaire qui compte dans l’assemblage des HomePod.

Ensemble, ces sous-traitants devraient assembler entre 10 et 12 millions d’enceintes connectées sur l’année 2018, avec une répartition égale des commandes.

HomePod : un produit phare d’Apple pour 2018

Dévoilée au printemps lors de la session inaugurale du WWDC 2017, l’enceinte intelligente HomePod mise beaucoup sur la technologie d’assistance numérique avec commandes vocales Siri et l’expérience musicale via Apple Music.

Equipé d’un haut-parleur de haute qualité, le cylindre de 7 pouces de haut (un peu moins de 18 cm), qui va envahir les salons, héberge 7 tweeters pour les fréquences situées au-delà de 2 kHz, un subwoofer pour diffuser les basses mais aussi 6 microphones (pour une écoute omnidirectionnelle).

On peut ainsi jumeler deux HomePod synchronisés dans la même pièce, travaillant de concert.

L’appareil est équipé du SoC (System on Chip) A8 d’Apple (que l’on trouve aussi dans l’iPhone 6).

A 349 dollars, Apple positionne HomePod sur le haut de gamme par rapport aux produits concurrents (à l’exception du Google Home Max plus onéreux).

Si Apple n’a toujours pas communiqué d’échéance pour le début des précommandes du HomePod, le déploiement de sa nouvelle fonctionnalité Siri pour suivre l’information (« Give me the news » selon TechCrunch) constitue-t-il un signal précurseur ?

(Crédit photo : @Apple)

Recent Posts

Splunk acquiert Flowmill start-up de surveillance réseau

Le spécialiste de l'analyse de données machine Splunk enrichit son Observability Suite avec la solution…

1 heure ago

Syntec Numérique et Tech in France vont fusionner en 2021

Une fois la fusion opérée, la nouvelle organisation du numérique en France représentera 65 Mds…

4 heures ago

Conteneurs : Canonical livre LTS Docker Image Portfolio

Canonical fournit sur Docker Hub un ensemble d'images de conteneurs applicatifs sécurisés incluant jusqu'à 10…

6 heures ago

Ransomware : Egregor fait son nid en France

La liste des entreprises françaises figurant parmi les revendiquées d'Egregor s'allonge. Ouest-France l'a récemment rejointe.

7 heures ago

« Score de productivité » Microsoft 365 : la crainte d’une surveillance au travail

Des voix s'élèvent contre le « score de productivité » intégré à Microsoft 365. assimilé…

9 heures ago

Smartphones et tablettes : Apple fait plus que résister en Europe

Apple échappe au repli des ventes de smartphones en Europe de l'Ouest et tire profit…

1 jour ago