Apple lance deux ‘Mac Intel’: iMac et MacBook

Régulations

Steve Jobs a dévoilé ce 10 janvier, lors du Salon MacWorld de San Francisco, les deux premiers Macintosh (un ‘desktop’ et un portable) motorisés par le processeur ‘dual core’ d’Intel. Bye bye IBM…

Le géant à la pomme vient de tourner une page d’histoire. Alors qu’on prévoyait ces nouveaux Mac avec processeurs Intel pour le milieu de l’année, Apple a choisi de les présenter en profitant de sa grand messe, le Salon MacWorld.

Les dernières rumeurs sont donc avérées. Ce sont dix ans d’étroite collaboration avec IBM, et son processeur PowerPC, qui s’achèvent. Côté PC de bureau, le consommateur ne percevra pas, visuellement, beaucoup de différence de ce changement historique. Le cofondateur et DG d’Apple, Steve Jobs, a en effet confirmé que les modèles iMac de cette nouvelle gamme ont la même forme et la même taille que les iMac de la gamme G5 actuelle. Mais, un changement de taille: “Le nouvel iMac est deux à trois fois plus rapide que l’iMac G5″, a soutenu détaillé Jobs. Les machines seront donc motorisées par les microprocesseurs Intel Core Duo. Mais ceux qui s’attendaient à une baisse de prix grâce à l’arrivée d’Intel seront déçus. L’entrée de gamme se situera à 1.299 dollars… Apple a également présenté le premier portable Apple/Intel baptisé MacBook Pro. Selon Steve Jobs, ce laptop serait quatre à cinq fois plus puissant qu’un Powerbook G4. Il est doté d’une webcam iSight intégrée. Le modèle d’entrée de gamme sera motorisé par un microprocesseur cadencé à 1.67GHz, il disposera de 512 méga-octets de mémoire vive et d’un disque dur de 80 giga-octets. Il sera commercialisé en février à partir de 1.999 dollars. La nouvelle union entre Apple et Intel est stratégique. Ce qui n’empêche pas les patrons de ces deux géants d’amuser la galerie. Ainsi, le p-dg d’Intel, Paul Otellini, a bondi sur la scène de la conférence de Steve Jobs vêtu d’un costume de lapin, tendant un morceau de silicium en affirmant que sa compagnie était prête. Ventes record

Apple annonce avoir réalisé un chiffre d’affaires de 5,7 milliards de dollars durant le trimestre incluant les fêtes de fin d’année, un résultat situé dans le haut de la fourchette des estimations d’analystes. Steve Jobs, co-fondateur et directeur général du groupe, a précisé qu’Apple avait vendu 14 millions d’exemplaires de son iPod sur le trimestre, soit trois fois plus qu’il y a un an, portant les ventes totales de cette gamme à 42 millions d’unités. Il a également fait savoir que le magasin en ligne iTunes du groupe avait vendu pour l’instant 850 millions de chansons. Par ailleurs, Apple dit avoir vendu 1,25 million de Macintosh au cours du trimestre octobre-décembre, générant un chiffre d’affaires d’environ un milliard de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur