Apple : le nouveau Mac avec Xeon 'Nehalem', le plus rapide jamais vu?

Réseaux

La firme à la pomme annonce des performances deux fois supérieures sur ses nouveaux serveurs Mac Xserve ; les plus puissants jamais conçus, paraît-il

A son tour, Apple annonce des serveurs équipés des nouveaux processeurs Intel Xeon multi-coeurs dits ‘Nehalem’.

Permettront-ils à la marque à la pomme de revenir sur le devant de la scène des serveurs? Pour des applications de PAO, DAO/CAO ou d’OCR -ou autres “métiers” liés à la production de documents, par exemple?

La réponse est à chercher dans l’analyse des ratios performances/prix ou package ‘top-formule 1’ /coût TCO… énergie comprise.

Premier point : ces nouveaux serveurs Xserve se présentent en rack format 1U. Selon le constructeur, ils apportent “jusqu’à deux fois les performances des systèmes Xserve de la génération précédente“.

Les processeurs Intel Xeon sont cadencés jusqu’à 2,93 GHz, explique Apple. Ils sont dotés chacun d'”un contrôleur mémoire intégré avec trois canaux de mémoire DDR3 ECC à 1 066 MHz, offrant jusqu’à 2,4 fois la bande passante mémoire des modèles précédents et une réduction de 40 % du temps de latence“.

Grâce à des blocs d’alimentation “hautement efficaces” et grâce à “une gestion thermique intelligente“, Xserve permettrait une réduction de consommation électrique pouvant atteindre -19 %.

Xserve est également doté de solides capacités de stockage : un disque ‘flash’, ou système SSD (solid state disk), de 128 Go (‘”qui ne consomme qu’une fraction de l’énergie d’un disque dur“), est proposé en option. Il apporterait une vitesse d’accès aléatoire “jusqu’à 48 fois supérieure, sans occuper de baie de disque“.

Les trois baies de disques de 3,5 pouces acceptent des disques Serial ATA à 7.200 tr/min et des disques SAS à 15.000 tr/min. La capacité de stockage interne peut ainsi être portée à 3 To.

Deux connecteurs d’extension PCI Express 2.0 x16 offrent une bande passante d’E/S confortable, étant liés à des cartes d’extension haut débit.

La carte Xserve RAID, en option, offre désormais des performances de 497 Mo/s. Elle prend en charge le RAID niveaux 0, 1 et 5 avec 512 Mo de mémoire ‘cache’, sans occuper d’emplacements PCI Express.

Une batterie de secours de 72 h protège le système des coupures électriques intempestives.

Ces serveurs Xserve sont livrés avec une édition « postes clients illimités » de Leopard Server, le nouveau Mac OS. Il supporte des clients Mac OS, Linux et/ou Windows, sans rajout de licence.

L’OS serveur renforce la simplicité d’utilisation légendaire d’Apple avec Server Assistant etServer Preferences, qui permettent aux utilisateurs non informaticiens de gérer les utilisateurs et les groupes sur le serveur, et de configurer facilement les principaux services“, explique Apple.

Leopard Server est compatible Unix, et prend en charge les annuaires LDAP ainsi qu’Active Directory.

Petite touche ‘Apple fashion”, ces serveurs incluent Podcast Producer, pour publier automatiquement des podcasts sur iTunes ou sur le Web.

Wiki Server permet de créer et de modifier en quelques clics et de façon collaborative des sites web partagés ;

S’y ajouteiCal Server, le premier serveur de calendriers reposant sur le standard CalDAV“.

Côté protection de l’environnement, la marque à la pomme soigne son image. Ces nouveaux serveurs n’utilisent pas de matière PVC et ne contiennent aucune substance retardatrice de flamme à base de bromure. Leur bloc d’alimentation garantirait une efficacité énergétique moyenne de 89 %.

Ces nouveaux serveurs sont disponibles. La configuration “standard” commence à 2.899 euros et comprend :

– un processeur quadricœur Intel Xeon 5500 à 2,26 GHz avec 8 Mo de mémoire cache N3 entièrement partagée ;

– 3 Go de RAM ECC DDR3 à 1 066 MHz ;

– un Module Disque Dur Apple Serial ATA de 160 Go à 7.200 tr/min ;

– deux ports Ethernet Gigabit intégrés ;

– deux connecteurs d’extension PCI Express 2.0 x16 ;

– un processeur LOM (Lights-Out Management) et logiciel Server Monitor compatibles Bonjour ;

– des cartes graphiques intégrées avec sortie Mini DisplayPort ;

– deux ports FireWire® 800 et trois ports USB 2.0 ;

– une licence « clients illimités » pour Mac OS X Server version 10.5 Leopard.

Les configurations généralement présentées intègrent un écran plat 24 pouces. Prix?

En option, Apple ajoute deux processeurs Intel Xeon à 2,26 GHz, 2,66 GHz ou 2,93 GHz.

Autres options : un disque Serial ATA de 160 Go et 1 To à 7 200 tr/min ; des disques SAS de 450 Go à 15 000 tr/min (option tierce) ; une carte Xserve RAID interne ; cartes Ethernet Gigabit, Fibre Channel 4 Gb ainsi qu’un bloc d’alimentation redondant de 750 W.

Les résultats de tests SPECjbb2005 (en version 8 coeurs, jusqu’à 3 GHz) sont disponibles sur le site www.spec.org/osg/jbb2005. “Ils ne donnent qu’une indication approximative des performances” – avertit Apple. Mais le fait est que ce sont là les machines les plus puissantes jamais conçues par la marque à la pomme.

Il reste à les comparer avec des configuations Dell (moins cher, c’est sûr…), HP ou IBM. Mais, là encore, Apple va sans doute chercher à les positionner plutôt comme serveurs de stations de travail haut de gamme… et multi-OS. A voir…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur