Apple : les Mac de bureau ne font plus recette ?

Cloud

Aux Etats-Unis, les desktops de la pomme ont du mal à trouver preneur

Effet du ralentissement économique, prix trop élevés, gamme insuffisamment renouvelée ? : les Mac de bureau (iMac, Mac pro, Mac mini) se vendent mal aux Etats-Unis. Selon une étude de NPD, les ventes de ces machines ont chuté de 38% en novembre sur un an alors que celles des PC sous Windows ne baissent que de 15%.

Mais paradoxalement, les portables à la pomme restent très dynamiques, alors que leurs tarifs sont plus élevés que leurs concurrents équipés de Microsoft. Les ventes de notebooks ont bondi de 22% contre +15% pour les portables Windows.

Explication avancée par NPD :“Pour les ordinateurs portables, les consommateurs voient une petite plus-value à acheter Apple. Pour ce qui est des ordinateurs de bureau, je ne suis pas certain”, a déclaré à Reuters Stephen Barker, analyste au cabinet NPD.“De mon point de vue, l’enseignement à tirer est que la gamme iMac a besoin d’être rafraîchie”.

Globalement, en novembre, les ventes américaines d’ordinateurs sous Windows ont progressé de 7% tandis qu’Apple est resté stable.

Selon le dernier bilan du Gartner pour le troisième trimestre, aux Etats-Unis, les ventes d’ordinateurs n’ont progressé que de 4,6% avec 17,4 millions d’unités écoulées. Dell conserve sa première place devant HP. Apple voit sa part de marché passer de 7,7 à 9,5%, talonné par Acer avec 8,9%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur