Apple Mac OS X ‘Leopard’ brille depuis le soleil de Tokyo

Régulations

Le nouveau système d’exploitation Mac OS X 10.5 ‘Leopard’ d’Apple se dévoile au rythme du soleil. Le Japon est le premier à le voir briller ! Et tout le monde pourra être servi dès ce vendredi…

Il est 18h00, heure locale, lorsque les ‘applemaniacs‘ japonais, mais également néo-zélandais et australiens, sont les premiers à acquérir – enfin ! – le très attendu nouveau système d’exploitation Mac OS X 10.5 d’Apple, nom de code ‘Leopard‘.

Leopard est la cinquième mise-à-jour majeure apportée par Apple à son système d’exploitation, et la première depuis deux ans et demi. Et il arrive avec six mois de retard, qu’Apple aurait consacrés au développement de l’iPhone.

Quelles nouveautés pour le candidat au titre du meilleur OS au monde ?

Si Mac OS X 10.5 ne crée pas de rupture, il intègre plus de 300 nouveautés. A commencer par une interface graphique qui empreinte de plus en plus à la 3D, tout en apportant plus de fluidité ; Spacespermet de créer des espaces de travail et de ranger les fenêtres dans des espaces dédiés ; QuickLookoffre un accès plus rapide à la visualisation du contenu des fichiers ; un nouveau Finderà la mode Cover Flow se rapproche d’iTunes ; et une conception qui offre la part belle au multimédia, en usage comme en affichage.

Leopard a été optimisé pour les processeurs 64 bits, mais reste compatible 32 bits. Il est certifié Unix Open Brand 03. Il est plus ouvert à la programmation, compatible Python et Ruby on Rails, ce qui permettra aux développeurs d’intégrer les apports cosmétiques dans leurs productions.

La sécurité a été renforcée, sans pour autant être aussi intrusive que sur Vista. Apple a intégré Time Machine, un système de snapshot – photographie du système à un instant donné, puis répétée à un rythme régulier – qui permet une restauration simple et quasi transparente, tant des applications que des comptes utilisateurs. Attention cependant, la granularité du snapshot est loin de valoir celle des acteurs du stockage…

Mail, le logiciel de messagerie du Mac OS X, voit son rôle renforcé : il devient une suite d’organisation personnelle. Le navigateur Safaria également évolué, mais il semble qu’il ne faut pas en attendre trop, au risque d’être déçu. A l’exception d’une intéressante fonction ‘ciseaux‘ qui permet de transformer une zone sélectionnée sur une page Web en widget.

Enfin, la mise en réseau d’un Mac, réseau physique ou sans fil, a également été améliorée.

La majorité des Mac commercialisés depuis quatre ans devrait supporter le nouvel OS. Attention en revanche à la quantité de mémoire (Apple anonce 512 Mo, préférer 1 Go) et la configuration graphique, car à l’instar du Windows Vista de Microsoft, Leopard s’offre de nouveaux effets graphiques certes sympathiques, mais gourmands en ressources.

Mac OS X 10.5 est proposé au prix de 129 € licence mono utilisateur ou 199 € en pack familial 5 postes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur