Apple opérateur mobile ?

Régulations

La pomme pourrait bien devenir MVNO (opérateur virtuel) aux Etats-Unis et se trouver un nouveau débouché pour son couple star iTunes/iPod face à l’offensive musicale des opérateurs et des fabricants de mobiles

C’est la rumeur du jour. Une rumeur qui a du sens puisque Apple lorgne depuis longtemps sur le très juteux marché de la mobilité. Après une première offensive avec Motorola, avec le lancement d’un mobile intégrant le service de téléchargement payant iTunes (voir nos articles), Apple passerait bien à la vitesse supérieure en devenant opérateur, selon le magazine

Forbes. Une annonce pourrait même être faite cet été, révèle le magazine. Bien sûr, Apple n’envisage pas d’acheter une licence mobile ou de déployer un réseau. La marque à la pomme pourrait en fait devenir MVNO, un opérateur virtuel qui s’adosse à un opérateur classique en lui achetant en gros accès et minutes de communication pour ensuite les revendre sous sa propre marque. Pourquoi pas iMobile? Le constructeur californien suivrait ainsi le chemin récemment tracé par Disney qui a passé un accord avec l’opérateur Sprint pour lancer la marque Disney Mobile, destinée aux plus jeunes (voir notre article). On imagine très bien les potentiels d’une telle opération pour Apple. Le groupe pourrait ainsi décliner en toute indépendance son iTunes au sein d’une offre mobile markétée: forfait de communications allié à un forfait de téléchargements par exemple. Quand on sait que la musique fait partie des attentes les plus importantes des abonnés mobiles, on comprend l’intérêt d’Apple. Une récente étude menée par le cabinet de consultants Network Management Group (TMNG), souligne que 35% des 1.000 utilisateurs américains de téléphones mobiles sondés, âgés de 13 à 34 ans, expriment un intérêt pour le téléchargement sans fil de la musique. Il s’agirait aussi de contrer aussi l’offensive de Napster qui vient de passer un accord avec Ericsson et surtout celle des opérateurs qui multiplient les services liés au téléchargement payant de musique. Apple ne veut pas lui laisser échapper ce nouveau marché. Car à terme, les téléphones mobiles de dernière génération deviendront de fait des baladeurs multimédias mettant donc en danger le succès planétaire de son baladeur maison, l’iPod. Du côté de la pomme, on ne fait bien sûr aucun commentaire…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur