Apple ouvre l’iPhone aux applications tierces

Régulations

Steve Jobs met fin à la polémique, Apple proposera un SDK en février

L’iPhone – le smartphone d’Apple – fermé, l’accès à de nouvelles applications sur l’appareil ne pouvait se faire qu’au travers du navigateur Safari, donc pas en local, ou alors en contournant les blocages installés par son concepteur, ce qui illégal.

Mais Apple vient d’annoncer, par l’intermédiaire de Steve Jobs, son patron et co-fondateur, que l’iPhone va bientôt s’ouvrir aux applications tierces.

Pour cela, Apple développe un SDK (Software Development Kit) qui devrait être rendu disponible en février 2008. Le constructeur s’accorde encore quelques mois afin de finaliser son développement et de renforcer la protection de l’iPhone.

Le SDK permettra également de développer des applications pour l’iPod Touch.

L’ensemble des technologies embarquées par Apple sur l’iPhone sera accessible aux développeurs. L’appareil pourra donc s’enrichir d’une multitude d’applications tierces qui viendront l’enrichir et participeront à son succès dans le temps.

Il est probable également que l’installation d’applications extérieures sera liée à l’utilisation d’une signature numérique, qui permettra d’identifier l’auteur de l’application, ce qui offrira à Apple le moyen de contrôler son écosystème.

Cette dernière information n’a cependant pas été confirmée…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur