Apple Power Mac G5: sa puissance est déjà contestée…

Régulations

Retour sur les tests qui donnent le tout nouveau Power Mac G5 vainqueur face aux configurations d’Intel. Les résultats ont-ils été truqués ou tronqués?

Lors de la présentation mardi du Power Mac G5 d’Apple, Steve Jobs était fier de démontrer que ce nouveau modèle d’Apple est plus puissant que le plus puissant des PC équipé de processeurs Intel, résultats du benchmark de VeriTest à l’appui.

La batterie de tests, des compilations sous NAGware Fortran 95 et GCC 3.3, se veut claire, comparant: -le Power Mac G5 dual 2Ghz, sous OS X 10.2.7, à deux serveurs Dell: -le Dell Precision 650 double Xeon 3,06Ghz -le Dell Dimension 8300 double Pentium 4 à 3Ghz, tous deux sous Red Hat Linux. Les résultats présentés par VeriTest ont montré que le Mac G5 sort largement vainqueur des tests effectués. D’où la fierté de Steve Jobs. Pas d’accord sur l’interprétation ! Mais voilà qu’en relisant la documentation des tests effectués, librement accessible sur le site de VeriTest, il apparaît que les résultats recalculés ne sont pas les mêmes que ceux annoncés ! Et le re-calcul des résultats donne le Dell Precision 650 très nettement plus performant que le G5 sur certains tests, avec sur ces derniers un rapport favorable à la config Intel de l’ordre 25% supérieur. D’où viennent donc ces différences ? Tout d’abord, les tests Dell ont été réalisés en utilisant divers compilateurs et systèmes d’exploitation, comme Windows XP Pro, C++ d’Intel, des compilateurs Fortran, et la librairie MicroQuill SmartHeap. Ensuite, le compilateur choisi par VeriTest, GCC, a la réputation de n’être pas optimisé pour les environnements Intel x86. Enfin il semblerait que VeriTest ait ajusté certains tests pour les adapter à la configuration Apple G5, comme semble l’attester la documentation fournie. Apple et VeriTest ont-ils triché ? La prudence s’impose avant de lancer de telles accusations. Cependant, il semblerait que plusieurs manipulations aient bien été réalisées par VeriTest, certaines directement sur la configuration matérielle des postes Dell. Par exemple, VeriTest n’a pas caché qu’il avait désactivé les fonctions d’Hyperthreading ! De même, certaines optimisations logicielles, comme les instructions SSE 2, ont été désactivées sur les calculs en virgule flottante, seul SSE 1 restant actif. Et VeriTest n’a pas fourni d’explication claire sur ses choix. S’il est une chose qui ne peut être reprochée à Apple et à VeriTest, c’est d’avoir publié l’ensemble des composants des tests effectués, information sans laquelle les résultats obtenus n’auraient pas pu être scrutés, disséqués. Il n’empêche que, si l’information initiale est juste, on peut reprocher à VeriTest son interprétation. Il y aurait en effet bien eu manipulation des résultats. De quoi refroidir l’ardeur des Apple-maniacs, et rassurer les pros d’Intel. L’ensemble du test est accessible au format pdf sur le site de VeriTest : http://www.veritest.com/clients/reports/apple/apple_performance.pdf


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur