Apple : retour sur le nouvel iMac, alu et verre, et moins cher

Régulations

Retour plus en détail sur le nouvel iMac annoncé le 8 août. Plus fin, plus
léger, plus performant -et son prix baisse

Le Macintosh d’Apple est encore loin d’avoir dit son dernier mot… La nouvelle version de l’iMac, toujours motorisée par Intel avec sa plate-forme Core 2 Duo, vient le rappeler et impressionne.

Ce qui surprend, au premier regard, c’est à la fois la robe de l’iMac, qui se décline désormais en aluminium avec la surface de l’écran en verre, ainsi que la qualité d’image revue à la hausse de son écran panoramique, à la fois plus brillant et plus lumineux. Le constructeur n’a pas manqué de rappeler que ces matériaux sont recyclables.

C’est ensuite la finesse de ses composants qui accroche l’?il. A commercer par l’écran ‘tout en un’ 20 ou 24 pouces qui a subi une sacrée cure d’amaigrissement, son épaisseur a en effet été réduite de 40 % ! Ce qui n’empêche pas l’écran de dissimuler une webcam ‘iSight’, plus particulièrement adaptée à la visioconférence.

Le clavier n’est pas en reste. Pas de fioritures, espaces vides ou repose mains, il se résume désormais à la surface des touches et à une épaisseur de la face avant de 58 millimètres ! Un port USB 2.0 s’est également glissé dans l’un des pieds qui le surélèvent légèrement. Il est accompagné d’une souris sans fil ‘Mighty Mouse’ et d’une télécommande infrarouge ‘Apple Remote’.

A propos de clavier, Apple propose également, dans la même enveloppe de volume que le précédant, un clavier sans fil Bluetooth ‘Apple Wireless’, d’un design particulièrement compact.

Côté mécanique, l’iMac est bien équipé, ce qui pourtant n’a pas toujours été le cas : processeur Intel Core 2 Duo de 2,0 à 2,8 Ghz, mémoire SDRAM DDR2 de 1 Go jusqu’à 4 Go, disque dur interne jusqu’à 1 To, carte graphique ATI Radeon HD.

La connectivité a en revanche toujours été un point forts du constructeur, le nouvel iMac ne déroge pas à la règle : connexion sans fil Airport Extreme Wi-Fi 802.11n, Ethernet Gigabit, cinq ports USB 2.0 (dont 2 réservés au clavier), deux ports FireWire 400 et 800, et une sortie mini-DVI.

Enfin, pour jouer jusqu’au bout la carte du ‘tout en un’, Apple a doté son iMac d’un ensemble logiciel sympathique, bien que très tourné grand public, architecturé autour de Mac OS X 10.4.10 Tiger. On trouvera donc la suite d’applications iLife’08 pour la musique, la photo, la vidéo et la publication Web.

A faire regretter d’autant plus que la suite bureautique iWork’08, qui accompagne iLife’08, n’est qu’une version limitée à 30 jours. Une fois ce délai expiré, iWork’08 passe en mode ‘lecture’ et la version finale devient disponible au prix de 79 euros…

Reste la question qui fâche lorsque l’on évoque le Mac d’Apple, le prix ! Même s’il reste cher, le nouvel iMac réserve quand même une bonne surprise, les prix baissent, de 13 % à 20 % selon les modèles :

– 1.199 euros pour l’iMac 20 pouces à 2,0 Ghz, mémoire 1 Go, ATI Radeon HD 2400 128 Mo et disque dur 250 Go ;

– 1.449 euros pour l’iMac 20 pouces à 2,4 Ghz, mémoire 1 Go, ATI Radeon HD 2600 Pro 256 Mo et disque dur 320 Go ;

– 1.749 euros pour l’iMac 24 pouces à 2,4 Ghz, mémoire 1 Go, ATI Radeon HD 2600 Pro 256 Mo et disque dur 320 Go.

Certes encore cher, mais à ce prix on s’offre un Mac !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur