Apple s’empare de FoundationDB, expert en base de données

Bases de donnéesCloudData & StockageIAAS
Crédit photo : © Julien Eichinger - Fotolia.com

Les solutions de bases de données SQL/NoSQL de FoundationDB sont maintenant la propriété du géant de l’informatique Apple. Mais que fera la firme de ces technologies ?

Apple acquiert aujourd’hui une start-up spécialisée dans les bases de données, FoundationDB, pour un montant non communiqué. Une information dévoilée par TechCrunch et confirmée depuis par des représentants d’Apple.

La firme de Cupertino n’en dira pas plus concernant les raisons de ce rachat. Certains évoquent toutefois l’utilisation des technologies de FoundationDB au sein de produits générant de forts flux de données structurées ou non structurées. La composante serveur d’iMessage par exemple. C’est donc dans le Cloud et les fondations serveur d’Apple que l’offre de FoundationDB pourrait trouver sa place, renforçant ainsi l’infrastructure IT de la firme.

Une base de données pour le Cloud

FoundationDB propose une solution capable de monter en charge de façon quasi linéaire avec l’augmentation du nombre de nœuds composant le cluster dédié aux bases de données. Cette offre NoSQL peut également aborder le monde des bases de données plus classiques, avec SQL Layer.

SQL Layer se montre environ deux fois plus lent que MySQL sur un serveur classique, mais monte là encore en charge de façon presque linéaire avec l’augmentation du nombre de nœuds, ce qui en fait une solution bien adaptée aux bases de données massives en mode Cloud.

Notez que FoundationDB ne propose dorénavant plus sa solution en téléchargement. La dernière en date portait le numéro de version 3.0.2.

À lire aussi :
De la santé à l’horlogerie de luxe, Apple investit tous les marchés
Apple présente le plus fin et le plus léger des MacBooks
iOS : Apple va-t-il lâcher Google ?

Crédit photo : © Julien Eichinger – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur