Apple s’offre Chomp, pour simplifier la recherche d’applications sur l’App Store

LogicielsOS mobiles

Difficile de trouver chaussure à son pied dans plus d’un demi-million d’applications ? Apple pense à vous en s’offrant Chomp. Une broutille pour la firme qui possède un magot estimé à près de 100 milliards de dollars.

La firme à la pomme s’est offert une start-up, Chomp, pour 50 millions de dollars. De quoi écorner, à peine, le magot d’Apple (qui approche les 100 milliards de dollars !).

Comment trouver la bonne application dans les 550.000 que propose l’App Store de la firme ? Ce n’est pas si simple, et Apple est la première à en convenir. Fort heureusement, il existe des applications qui accompagnent les utilisateurs de la tablette iPad ou du smartphone iPhone, principalement en fournissant des statistiques sur les applications disponibles sur les plateformes de téléchargement au travers des requêtes des utilisateurs.

Un outil pour les utilisateurs iOS… et Android

L’acquisition de Chomp par Apple est donc logique dans la démarche d’accompagnement des utilisateurs de la plateforme de téléchargement d’applications, mais soulève également une forte interrogation. En effet, Chomp couvre non seulement l’App Store, mais également l’Android Market. Le service, gratuit, est même plus réputé sur Android que chez son concurrent.

Alors, pourquoi acquérir Chomp ? Tim Cook, le successeur de Steve Jobs à la tête de la firme à la pomme, a indiqué récemment à un parterre d’actionnaires qu’Apple s’interroge sur la façon dont il va dépenser son magot ? 50 millions de dollars pour s’offrir un moteur de recherche plutôt orienté Android… pourquoi pas ! Mais la communauté attend plutôt Apple sur sa créativité que sur sa capacité à sortir son carnet de chèques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur