Pour gérer vos consentements :

Apple Swift, le langage qui monte, qui monte…

Introduit à l’occasion de la conférence WWDC 2014 d’Apple, le langage Swift est en train de se tailler une belle réputation auprès des développeurs. Selon Redmonk, qui établit un classement des langages de programmation les plus utilisés sur la planète, la technologie de Cupertino se classe en 22e position.

Certes, Swift n’entre pas (encore) dans la liste des 20 premiers langages informatiques du classement. Mais, classé en 68e position au troisième trimestre 2014, il a sauté 46 places durant le quatrième. Alors que le gain de 5 à 10 places est généralement considéré comme « une croissance spectaculaire », selon Stephen O’Grady, confondateur de Redmonk en 2002. « En regard de cette ascension spectaculaire, il semble raisonnable de s’attendre à ce que Swift figure dans le Top 20 des langages au troisième trimestre de cette année », commente-t-il.

Remplacer Objective-C ?

Spécifiquement conçu pour l’écosystème iOS et Mac OS, Swift est amené à cohabiter avec l’Objective-C (voire même à le remplacer à terme), langage dédié aux plates-formes Apple et jugé souvent trop complexe pour les développeurs amateurs. Objective-C se classe aujourd’hui en dixième position dans le classement de l’analyste. Javascript, Java, PHP, Python et C# constituant, dans cet ordre, le top 5 actuel.

La montée en puissance de Swift sera également soutenue par les développements communs qu’Apple et IBM entendent mener pour servir le monde de l’entreprise à travers un partenariat signé en juillet 2014 et qui s’est concrétisé, en décembre dernier, avec la livraison des premiers applications MobileFirst for iOS. Selon le Pdg d’Apple Tim Cook, il y aura, à terme, une centaine de ces développements propres à des segments industriels. Les besoins en compétences Swift sont donc appelés à se développer.


Lire également
Opa, Apex, Matlab… : ces langages exotiques qui rapportent gros
JavaScript est sacré langage de programmation de l’année
Ur/Web, un langage simplifiant la programmation web made in MIT

Recent Posts

Conformité RGPD : l’autoévaluation BCR en 50 questions

La CNIL a produit un outil d'évaluation de maturité pour les projets de BCR. On…

3 heures ago

Comment Accor a basculé son système de réservation sur AWS

La plateforme de réservation du groupe Accor, TARS, est exploitée sur AWS.depuis fin 2023. Une…

4 heures ago

VMware by Broadcom : les frais de fonctionnement réduits, les revenus aussi

Sous l'ère Broadcom, VMware coûte moins... et rapporte moins. Coup d'œil sur sa contribution actuelle…

6 heures ago

OW2con’24 : la protection du S.I à l’honneur

Pour son édition 2024, la OW2con a décerné ses trois Awards à des projets open…

6 heures ago

Atos : Alten reprend Worldgrid pour 270 millions €

Wordgrid et ses 1100 salariés va rejoindre Alten, spécialisé dans l'ingénierie et les services IT,…

7 heures ago

Cloud public : le PaaS croît, AWS décroît

IDC entérine la baisse de la part d'AWS sur le marché mondial du cloud public.

9 heures ago