Apple : le top 5 des rémunérations de dirigeants

Les rémunérations du top management d’Apple ont été impactées par le repli des ventes d’iPhone sur l’exercice 2019 du groupe. Mais les émoluments des décideurs restent très élevés, selon un document remis par l’entreprise à l’autorité américaine des marchés (SEC).

Le directeur général (CEO) d’Apple, Tim Cook (en photo), a vu diminuer son « package » de rémunération de 4 millions de dollars. Les rémunérations de trois autres dirigeants cités dans le document ont également baissé sur l’année fiscale close le 28 septembre 2019.

Malgré tout, le niveau de rétribution de ces dirigeants est sans commune mesure avec la rémunération médiane des employés du groupe de Cupertino (Californie).

Un salaire de base à 3 millions de dollars pour Tim Cook

Voici, les cinq dirigeants d’Apple les mieux payés en 2019 :

1. Katherine Adams >

La directrice juridique et vice-présidente senior d’Apple, Katherine (Kate) Adams, a obtenu 25,2 millions de dollars sur l’exercice fiscal 2019, contre 26,7 millions l’année précédente.

En 2019, le package de rémunération de Katherine Adams regroupait : un salaire de base de 1 million de dollars, un plan d’incitation de 2,5 millions de dollars et, enfin, des attributions d’actions qui ont atteint 21,6 millions de dollars sur la période.

2. Luca Maestri >

Le directeur financier et vice-président senior de la firme technologique, Luca Maestri, a lui aussi empoché un package de rémunération de 25,2 millions de dollars en 2019 (contre 26,5 M$ en 2018). Sa répartition est similaire à celle proposée à la responsable juridique.

3. Jeff Williams >

Le pack de rémunération du directeur des opérations (COO), Jeff Williams, est lui aussi passé de 26,5 millions de dollars en 2018 à 25,2 millions de dollars sur l’exercice 2019.

4. Deirdre O’Brien >

Deirdre O’Brien a été nommée en février 2019 vice-présidente « retail + people » d’Apple. Elle a reçu un package de rémunération de 19,2 millions de dollars l’an dernier. Cet ensemble regroupe un salaire de base de 877 500 dollars, un plan d’incitation de 1,8 million de dollars et des attributions d’actions qui ont atteint 16,5 millions de dollars sur l’année.

5. Tim Cook >

Le CEO d’Apple, Tim Cook, avait gagné 15,7 millions de dollars au total sur l’exercice 2018, contre 11,6 millions de dollars au cours de l’année fiscale 2019.

Qu’en est-il dans le détail ?

Tim Cook affiche le salaire de base (3 millions de dollars) et le plan d’incitation (7,6 millions de dollars) les plus élevés du groupe américain. Il bénéficie également de 884 000 dollars en compensations variées (sécurité, transport, etc.). En revanche, ainsi que l’a relevé CRN, le patron d’Apple n’a pas reçu de « stock awards » en 2019, comme les années précédentes.

Il n’empêche, selon Apple, la rémunération de Tim Cook est 200 fois plus élevée que la rémunération médiane (57 596 dollars) des employés du groupe dans le monde.

Un écart majeur que l’on retrouve chez d’autres multinationales, dont Microsoft.

(crédit photo : @Apple)