Apple: une protection des droits (‘DRM’) matérielle

Sécurité

Le fabricant à la pomme revoit sa stratégie avec la perspective de passer sous technologies Intel. Il adopte la protection matérielle DRM NGSCB afin de bloquer l’accès à Mac OS aux PC

La rumeur enfle dans le monde Apple depuis la découverte dans le ‘

Developper Kit DVD‘ destiné au développement d’applications pour les Mac en environnements Intel x86 de références à la protection des contenus numériques sous technologie DRM (Digital Right Management) TCPA/TPM. Cette technologie s’appuie sur la présence d’un composant intégré dans l’ordinateur pour la gestion des DRM. La puce serait certifiée NGSCB, une technologie Microsoft anciennement nommée Palladium, et qui est supportée par l’alliance TCPA où figurent AMD, HP, IBM, Intel, et Microsoft bien sûr. Pour Apple, il s’agirait de se doter d’un outil lui permettant de bloquer l’accès à son système d’exploitation sur des PC qui n’en seraient pas dotés. Mais cette protection soulève bien des questions, car elle peut être étendue à d’autres applications et services, être une puce de ‘flicage’ sur le poste, servir de support pour le contrôle à distance de la validité des applications, en un mot, se révéler très intrusive dans l’environnement de l’utilisateur. Lenovo propose déjà une protection de ce type sur les portables IBM Thinkpad, dont certains sont dotés d’une puce DRM. Une démarche qui devrait se développer rapidement… et une nouvelle mission pour les hackers qui ne manqueront pas de chercher à contourner la protection.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur