Apple vs Creative: règlement à l’amiable et en dollars

Régulations

Poursuivi par Creative Technology pour violation de brevets sur les baladeurs numériques, Steve Jobs a préféré négocier et verser 100 millions de dollars

La relation entre les deux protagonistes ne cessait de s’enflammer et les plaintes de s’accumuler? Apple a préféré régler le conflit à l’amiable.

Le coréen Creative Technology déposait le 16 mai dernier deux plaintes contre Apple pour violation de brevets, en particulier un brevet sur l’interface d’organisation des fichiers déposé en 2001 et validé en 2005. Son exigence ? Ni plus ni moins que d’interdire la vente du baladeur iPod aux Etats-Unis !

Riposte quasi immédiate d’Apple, qui dépose une plainte pour violation de quatre brevets sur la conception des baladeurs numériques. La réaction surprend, Creative et Apple avaient entamé des négociations à l’amiable sur le premier dossier.

Devant l’attitude de la firme à la pomme, Creative frappe au plus haut et dépose une plainte auprès de la FTC, la commission américaine du commerce.

Face à l’ampleur que prenait l’affaire, mais aussi à un brevet Creative Technology difficlement attaquable, Apple a préféré revenir à la négociation, et Steve Jobs, le médiatique co-fondateur et patron de la firme, a mis fin aux cinq poursuites par un règlement à l’amiable.

Et Apple versera 100 millions de dollars à Creative pour utiliser sur ses iPod la technologie brevetée du coréen.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur