Apple WWDC: Steve Jobs détaille son ‘iCloud’, iOS 5 et Mac OS X Lion

Steve Jobs n’a pas dérogé à la tradition, malgré la rechute récente et déjà oubliée de son état santé. Il fallait qu’il soit là, à sa place seul sur la scène, pour annoncer et présenter lui-même quelques unes des nouveautés les plus attractives. Il a lancé les annonces durant plus d’une heure et demie, passant régulièrement le relais à des collaborateurs pour des présentations plus détaillées et pour des démos.

Toujours cette même fougue pour monter sur les planches. Un one-man show avec superbes images d’écrans haute définition, une sorte de chorégraphie qui donne envie d’accéder aux nouvelles technologies, lesquelles semblent toujours nourrir chez ce gourou insatiable la même fascination communicative, parce qu’il a la conviction d’avoir toujours une longueur d’avance.
Pas de doute, il parvient toujours à faire saliver son auditoire complice.  Il est vrai que les annonces, les réalisations et les effets sont à la hauteur !
On pouvait se demander, à l’ouverture, si sa voix ne trahissait pas une certaine fatigue. Mais il a tenu jusqu’au bout, jusqu’au bouquet final, la présentation de ses joyaux, comme, par exemple, Photo Stream ou iTunes sur iCloud (cf. notre précédent article: ‘Avec iCloud, Apple attaque le marché en nuage‘)

Des succès qui se confirment
Le bilan des succès était aussi de mise : le système d’exploitation iOS (iPhone, iPad) équiperait aujourd’hui plus de 200 millions d’équipements ; il est n° 1 des OS mobiles avec 44% du marché devant  Android (29%).
Le succès de l’iPad est confirmé: 25 millions d’exemplaires vendus en 14 mois!

Succès revendiqué également pour l’iBook Store. En un an d’existence, il enregistre la signature de 6 majors de l’édition dont le groupe Hachette. A ce jour, 130 millions d’ouvrages ont été téléchargés.
Succès tout aussi spectaculaire de l’AppleStore: 425.000 applications au catalogue, dont 90.000 spécifiques pour l’iPad, 14 milliards de téléchargements et une manne de 2,5 milliards reversés aux développeurs, sur une base de 225 millions de comptes sur carte bancaire!

Les annonces, en résumé:
– le Mac OS X Lion
 »
« Mac OS X célèbre déjà une décennie d’améliorations et d’innovations« , a lancé Steve Jobs, annonçant le nouveau système d’exploitation Lion qui apporte pas moins de 3.000 nouvelles API et 250 fonctionnalités nouvelles. Mac OS X Lion sera disponible en juillet sur Mac App store -fini les CD ! –  pour un prix divisé par 4 pour la mise à jour : 29,99 dollars (au lieu de 129$, prix de référence catalogue).

Les 10 principales innovations de Mac OX X Lion sont, selon Apple:  multitouch gestures, full screen apps, mission control, mac app store,  launch pad, resume back-up & restoration, autosave, air drop et des améliorations sur Mail.

– iOS 5 :
Apple annonce 200 nouvelles fonctions avec 1.500 nouvelles API.  Parmi les principales innovations, Apple met en avant:
. un ‘notification center‘,  apportant tout un ensemble de messages (musicaux ou non) avertissant de la réception d’un email ou autres;
. newstand: une série d’accords avec une vingtaine d’éditeurs de presse, dont le New York Times, National Geographic, Le Point…
. la fonction Tweeter intégrée
. nouvelle version de Safari mobile, avec la fonction ‘Reader
. Reminders: pour se faire rappeler un rendez-vous, une échéance…
. appareil photo : des nouveautés intéressantes, dont Lock screen shortcut, pour prendre des photos immédiatement (et même à partir du bouton latéral ‘volume’), ‘grid lines‘ pour l’exposition à la lumière (blocage AE/AF -auto exposure et auto focus), correction des yeux rouges, etc ; et surtout : édition des photos en direct à partir de son iPhone puis transfert, via l’iCloud, vers son iPad, son iMac ou PC.
. Mail : des innovations dont le formatage ‘full text, impressionnant avec affichage des images, mise en page incluse;
. game discovery , en téléchargement;

iOS 5 sera disponible cet automne. Il sera téléchargeable à partir de l’Apple Store (http://store.apple.com/fr.)

(suite : page 2)

iCloud, solution de stockage, gratuite et automatisée

iCloud est certainement une petite révolution : c’est la possibilité de stockage , gratuite , jusqu’à 5 Go
« Certains disent déjà ! c’est un « hard disk » dans les étoiles.  C’est plus que cela ; c’est le stockage de tout contenu , complétement intégré dans vos applications et tranférable sur tous vos équipements« , insiste Steve Jobs -qui pousse ainsi directement la complémentarité et la synchronisation entre smartphone, tablette, Macintosh et/ou un PC.  Et donc, on peut vivre dans l’univers Apple, et uniquement dans l’univers Apple…
« ‘Je peux stocker vers le ‘cloud’ depuis mon iPhone, et automatiquement publié via le cloud, tout contenu ainsi poussé vers mes autres équipements -iPad, iMac ou même PC« .
« Et pas de pub! » a rajouté Steve Jobs avec un rusé sourire.
Jusqu’ici Apple proposait un service peu intégré, Mobile-me, lancé il y a trois ans, et qui coûtait 99 dollars par an. Voici donc la relève assurée.

Avec iCloud, au moins trois nouvelles applications font leur apparition :
. sur  l’Apple Store: tout achat de contenu (musique, vidéo, applications, jeux…) peut être automatiquement « poussé » vers tous ses équipements , sans coût supplémentaire
. iBook : idem, transfert gratuit;
. back-up to the cloud: une sauvegarde automatique quotidienne peut être programmée, accès via Wifi.

A noter en outre,  « documents in the cloud‘ : tout document -pages textes avec images,  tableaux de chiffres,  notes… Et cela, donc, depuis son iPad vers son iPhone (téléchargement en tâche de fond de son iPhone); possibilité d’éditer, mettre en forme ; et ensuite transfert automatique, via le cloud, vers son iPad ou autre iPhone.

Des interfaces API spécifiques ‘cloud storage’ vont être accessibles aux développeurs, notamment pour ouvrir encore plus l’iCloud.

. application ‘Photo stream’, sur l’iPad ;

on pousse les contenus vers l’iCloud, on fait ses modifications dans la journée à partir de son iPhone  et on voit, immédiatement ou plus tard, en pleine page le résultat sur un iPad ; cette fonction est applicable sur Apple TV. C’est gratuit, jusqu’à 1000 photos, sur 30 jours.

iTunes : fonctionne bien sûr sur l’iCloud, gratuitement, en qualité de son à 256 kbps AAC, et jusqu’à 5 Go volume de stockage. Le prix de l’abonnement est de 24,99 dollars par an (contre 50 dollars sur Amazon -le concurrent directement visé!).
Cette offre qui va tirer les fans Apple sur un petit nuage, et pour longtemps, n’est donc pas comme on l’a dit, à tort prématurément, une nouvelle proposition de service de musique en ligne. C’est une extension de l’univers de la Pomme, pour l’univers de la Pomme, qui peut se suffire à  lui-même. C’est une approche très pragmatique et efficace de ce que promet le ‘cloud’.

Enfin pour l’infrastructure de l’iCloud, Steve Jobs se veut rassurant: il s’est affiché avec la photo d’un gigantesque chantier, celui d’un datacenter en cours de construction en Caroline du Nord.

____
(mise à jour 13h)