Appliances sécurité: le distributeur Allasso signe avec Network Engines

Sécurité

Jusqu’ici constructeur OEM d’appliances sécurité pour EMC, Network Appliance, Nortel… l’américain Network Engines débarque en Europe en signant un contrat exclusif avec Allasso (filiale du distributeur InTechnology). Avec la bénédiction de Microsoft, car Network Engines s’appuie sur ISA 2004

Le petit industriel texan est devenu grand… Alors, il a décidé de voler de ses propres ailes: il ne dénonce pas ses contrats OEM avec les plus grands acteurs du stockage de données que sont EMC, Network Appliance, Nortel (Alteon) ou encore Computer Associates. Mais depuis avril dernier, il a installé sa propre tête de pont au Royaume-Uni. De là, il a signé un accord européen, exclusif pour un an, avec Allasso, filiale du grand distributeur d’origine britannique, InTechnology.

Network Engines conçoit des boîtiers de sécurité. Sa nouvelle gamme NS Series compte trois modèles (de 500 à 2.000 postes clients, entre 2.500 et 6.900 euros). Et pourquoi le soutien actif de Microsoft? Ces ‘appliances’ ont la particularité de s’appuyer sur ISA Server 2004 de Microsoft (Internet security & acceleration server). Le constructeur souligne que ses produits ont été “tout spécialement conçus pour la défense des produits et services Microsoft, incluant notamment Microsoft Exchange services, Internet information services (IIS) et SharePoint portal server“. Ces nouveaux boîtiers de sécurité se définissent comme des pare-feu apportant des filtrages applicatifs (par exemple pour des connexions de site à site en réseaux privés virtuels). La sécurisation des accès à partir de postes nomades a été ajoutée, ainsi que le support des serveurs Apache. Pour améliorer les échanges, les fonctions “cache web” ont été spécialement adaptées. Network Engines, créée à Boston en 1997, a réalisé 100 millions de dollars l’an passé. Elle compte 140 personnes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur