Une application Android anti-géolocalisation

MobilitéOS mobilesPoste de travailSécurité

Le logiciel mis au point par Janne Lindgvist et son équipe permettra aux utilisateurs Android de mieux savoir quand les applications tentent de déterminer leur localisation.

Janne Lindgvist, employé à l’université d’État du New Jersey (Rutgers University), a créé avec un groupe de développeurs une application Android qui alerte les utilisateurs lorsqu’un logiciel accède aux informations de positionnement fournies par le terminal.

L’outil fonctionne y compris si le téléphone n’est pas ‘rooté’. Un élément important qui devrait grandement faciliter l’adoption de cette offre.

Des utilisateurs trop insouciants ?

Lors d’un essai réalisé par l’équipe de Janne Lindgvist, il est apparu que certains utilisateurs ont été surpris par le fait que des applications tentaient de les géolocaliser.

Cette caractéristique est pourtant signalée lors de l’installation de l’application incriminée et un signal apparaît dans la barre d’état d’Android lorsqu’elle est active. Force est de constater que soit les utilisateurs ne prennent pas en compte ces mises en garde, soit ils ne les comprennent pas, soit ils estiment que l’application n’a aucune raison d’employer de tels procédés (et donc, qu’elle ne le fera pas, malgré le message d’alerte affiché).

L’arrivée d’un outil de surveillance en temps réel permet de savoir quand cette fonctionnalité de géolocalisation est employée dans la pratique et par quel logiciel, le tout étant clairement signifié aux utilisateurs. Les titres gratuits employant la géolocalisation avec des visées purement marketing (on se demande bien pourquoi une calculatrice aurait besoin de savoir où vous vous trouvez, si ce n’est pour revendre ces informations à d’autres) sont ainsi démasqués.

En ouvrant les yeux des utilisateurs sur certaines pratiques du marketing mobile, l’application de Janne Lindgvist pourrait mettre un formidable coup de pied dans la fourmilière des éditeurs Android. Actuellement en phase de test, cet outil – qui n’a pas encore de nom – devrait apparaître sur Google Play au cours des deux prochains mois.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Fuites de données, petits secrets et grands scandales


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur