Pour gérer vos consentements :

Applications cloud-native : 4,7 millions de développeurs dans le monde

SlashData a étudié l’écosystème de développement de projets natifs pour le cloud à la demande de la Cloud Native Computing Foundation (CNCF).

Que retenir de ce rapport* ? En 2019, selon SlashData, le monde abritait près de 20 millions de développeurs de logiciels. Parmi eux, 4,7 millions contribuent à des projets natifs pour le cloud (soit 36% des développeurs backend), a estimé la société d’analystes.

Du côté des services d’infrastructure et des plateformes, le cloud public l’emporte. Près de 7 développeurs sur 10 du « cloud-native » ont choisi Amazon Web Services (AWS) comme fournisseur d’hébergement d’applications dans le nuage informatique.

« AWS est plus populaire chez les développeurs du cloud-native » (source : SlashData, mai 2020).

Par ailleurs, 3,3 millions de développeurs du cloud-native s’appuient sur des architectures serverless (l’infrastructure est gérée et maintenue par le fournisseur cloud). 51% privilégiant le service de calcul sans serveur AWS Lambda. Celui-ci devance ainsi de plus de 20 points Google Cloud Functions, le plus proche concurrent d’AWS dans ce domaine.

Kubernetes ou AWS ECS ?

En outre, que le serverless soit utilisé ou non, 2,9 millions de développeurs du cloud-native optent pour l’orchestration de conteneurs. 60% d’entre eux ont choisi le système open source Kubernetes (soit 1,7 million de développeurs dans le monde). Et ce pour automatiser le déploiement, la mise à l’échelle et la gestion d’applications conteneurisées.

« 60% des développeurs qui utilisent l’orchestration de conteneurs optent pour Kubernetes » (source : SlashData, mai 2020).

En revanche, 21% des adeptes de l’orchestration s’appuient sur une autre plateforme de conteneurs en tant que service (CaaS) que Kubernetes. En outre, les développeurs qui n’utilisent pas Kubernetes lui préférent AWS ECS (Elastic Container Service).

« Les développeurs qui n’utilisent pas Kubernetes emploient AWS ECS » (source : SlashData, mai 2020).

*Le rapport de SlashData « State of Cloud Native Development » publié en mai 2020 est basé sur l’enquête semestrielle « Developer Economics » menée en 2019 auprès de plus de 17 000 développeurs de logiciels dans 155 pays. Et sur des données publiques.

(crédit photo de une via Visual Hunt)

Recent Posts

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

3 jours ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

3 jours ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

3 jours ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

3 jours ago

CodeWhisperer : AWS a aussi son « IA qui code »

Dans la lignée du passage de GitHub Copilot en phase commerciale, CodeWhisperer, son concurrent made…

3 jours ago

Zscaler met plus d’intelligence dans la sécurité Zero Trust

Zscaler renforce les capacités d'intelligence artificielle de sa plateforme de sécurité Zero Trust Exchange, de…

4 jours ago