Applied Materials se veut rassurant sur les semiconducteurs

Cloud

Lorsque le premier équipementier mondial des semiconducteurs anticipe une baisse des commandes, c’est tout le secteur qui s’inquiète? Ça ira mieux au deuxième semestre !

Applied Materials est au c?ur du marché des semiconducteurs. Premier équipementier mondial de ce secteur, il enregistre une baisse des commandes sur les nouveaux équipements. C’est que les industriels sont prudents et réduisent leurs investissements.

Certes, les résultats du groupe sur son premier trimestre fiscal sont bons: progression du chiffre d’affaires de 14% à 1,78 milliard de dollars. Et surtout le bénéfice net de 288,8 millions de dollars a été multiplié par 3,5 d’une année sur l’autre. Mais d’un trimestre sur l’autre, les commandes ont chuté de 36%. Applied Materials se veut cependant rassurant. Il anticipait cette baisse, mettant en cause les retards sur certains projets des industriels japonais. Pour le trimestre en cours, le groupe de Santa Clara prévoit une nouvelle baisse des commandes, jusqu’à 10%, mais il estime que ses ventes devraient être stables. “Nous pensons que nous sommes au creux de cette vague“, a déclaré Michael Splinter, dg de l’équipementier. “Nous n’en voyons pas encore le bout, donc nous faisons en sorte de faire très attention à nos coûts et de maîtriser nos dépenses, et de continuer d’améliorer notre productivité“. Applied Materials paye ses erreurs passées, où surfant sur la vague Internet du début de siècle il s’est développé trop rapidement. Une erreur qui lui a coûté le licenciement de 5.000 employés en 2003 et 2004. En revanche, Michael Splinter se veut optimiste pour le second semestre 2005. Il compte sur la modernisation des usines avec l’arrivée de nouvelles technologies. Les actionnaires attendront l’assemblée générale annuelle qui se tiendra en mars pour savoir si le groupe versera des dividendes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur