Après Apple, Microsoft aura aussi ses magasins

Cloud

Le géant de Redmond devrait aussi disposer de sa propre enseigne

Microsoft s’apprête à ouvrir ses propres magasins en dur. Pour mener à bien son nouveau projet, le géant de Redmond se serait adjoint les services de David Porter, ancien responsable de Wal-Mart (le numéro un mondial de la distribution) et des studios DreamWorks Animation. L’homme aura pour mission de mettre en œuvre le projet commercial de Microsoft.

Selon AP, David Porter devra également décider de la localisation des boutiques, de leur ‘design’ ainsi que le moment de leur ouverture.

Les futurs magasins de la firme de Redmond devraient non seulement commercialiser des PC embarquant l’OS de la firme mais également d’autres produits hardware (claviers, souris, console de jeux, baladeur Zune…) et software du groupe.

Pour Redmond, l’ouverture de magasins revêt un caractère stratégique. Disposer de ses propres enseignes lui permettrait de faire la promotion des ses produits, sans laisser cette tâche aux employés des chaînes de distribution.

Le géant cherche également à reproduire le succès d’Apple, en “dur”, comme sur la Toile. La marque à la pomme dispose à ce jour de quelque 200 boutiques, réparties sur l’ensemble de la planète. Une présence qui assure à la firme de Cupertino, une force de frappe commerciale non négligeable. A l’image d’Apple, le géant de Redmond a lui aussi ouvert son propre magasin en ligne au mois de novembre dernier.

Cependant, ni l’ouverture des magasins ni leur pérennité ne sont assurées. Et Microsoft ne possède pas de produits d’appel aussi populaires que l’iPhone ou les iPod pour attirer le chaland. La firme américaine Gateway avait déjà tenté une manœuvre similaire, mais son essai n’avait pas été auréolé de succès.

Le contexte économique ne constitue pas non plus le meilleur moment pour se lancer dans une aventure de ce genre. Mais, après tout, le géant de Redmond a les reins solides.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur