Après Google, Facebook recrute chez Mozilla

Cloud

Comme à son habitude, Facebook recrute (chez) les meilleurs…

Inutile de se lancer dans de longues investigations pour dénicher le cadre idéal quand on sait que d’autres sociétés dispose de véritables stocks de matières grises à ne plus savoir qu’en faire. Facebook l’a bien compris.

Cette fois-ci, l’heureux débauché n’est autre que Mike Schroepfer, ancien vp et figure emblématique de la Fondation Mozilla, en charge de l’ingénierie.

Pour mémoire, Facebook avait déjà opéré une ponction dans les rangs de Google en la personne de Sheryl Sandberg. La recrue occupe chez Facebook, le poste de directrice des opérations.

Mike Schroepfer possède déjà une “petite” expérience dans ce domaine, rappelle le siteInformationWeek. Ancien directeur technique chez Sun chargé de l’automatisation des datacentesr, l’homme a été au centre des développements et des lancements des versions 1, 2 et 3 du navigateur Firefox. Son efficacité n’est donc plus à prouver.

Dans son blog, le futur employé de Facebook a précisé qu’il s’apprêtait à ouvrer sur le “front-end et la plate-forme de développement” du site communautaire.

Pour Facebook, un nouvel équipier de ce calibre est loin d’être un luxe. Dans sa volonté de faire de son site une plate-forme “respectable” et non uniquement un portail surchargé d’application ludiques en tout genre, Facebook est bien obligé de s’adjoindre des personnes hautement qualifiées.

La question financière de plus en plus prégnante pour la start-up, pousse les dirigeants à réaliser des choix stratégiques d’importance. Google, notamment avec l’initiative OpenSocial, destinée à développer des mini applications pour les réseaux sociaux, force ses concurrents à se positionner. Microsoft, actionnaire de Facebook, qui a renforcé son partenariat avec le site communautaire, mettra sans doute la main à la poche pour assurer le développement de “son” poulain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur