Après iWork, les versions pirates de Photoshop pour Mac sont infectées

Sécurité

A la source, le même mal : le cheval de Troie iServices. Le malware revient pour punir les détenteurs de fausses licences Photoshop

L’affaire des logiciels piratés pour Mac rebondit une fois de plus. Après l’infection par un cheval de Troie de la version pirate de la suite bureautique iWork 09 , c’est au tour du logiciel de montage et de retouche photo Photoshop d’être touché.

La version du soft, disponible illégalement par les réseaux P2P, contiendrait une mouture quelque peu différente du Trojan iServices. Il s’agirait en quelque sorte de son petit frère OSX.Trojan.iServices.B à en croire la société Intego. C’est d’ailleurs la seconde fois que la société relève ces anomalies.

Le premier trojan était capable de dérober le mot de passe requis lors de l’installation d’un nouveau logiciel. Ainsi au chaud, le malware procède ensuite au téléchargement d’autres logiciels malveillants en se connectant à un serveur distant.

Cette nouvelle version installe une porte de sortie pour copier plusieurs exécutables capables de nombreux dégâts. De plus il peut télécharger de manière autonome des composants additionnels qui vont infecter tout l’univers Mac.

Cette nouvelle de la société Intego (éditeur de sécurité Macintosh basé à Austin, Texas) fait écho à la découverte de versions vérolées d’iWorks qui auraient déjà été téléchargées plus de 20.000 fois. Aucun chiffre pour l’instant sur la portée du cheval de Troie Photoshop, mais il est connu que le logiciel est très populaire parmi les utilisateurs de Mac.

Encore une fois les pirates jouent là sur l’avarice des utilisateurs. La solution pour l’éviter reste alors de s’équiper en solutions de sécurité spécifiques ou tout simplement de ne pas télécharger de versions pirates.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur