Après les îlotiers, voici venu le temps des cyberpatrouilleurs

Régulations

Dominique de Villepin, ministre de l’Intérieur, a lancé un plan de lutte contre les violences, avec un volet consacré aux sites Web pédophiles, racistes et antisémites, mais aussi un volet visant les SMS, les DVD…

Le ministre français de l’Intérieur affiche sa volonté de faire reculer les violences ”

dans la durée“. Il s’engage à “conjuguer en permanence prévention et répression” et annonce une “tolérance zéro“. Cherchant à “mieux protéger la sphère privée“, Dominique de Villepin entend aussi “mieux prévenir les atteintes sexuelles en direction des plus jeunes, lorsqu’elles sont véhiculées par Internet ou même par des SMS“. La partie Internet du plan d’action présenté par le ministre se décline en deux volets. Tout d’abord la création de “cyberpatrouilles” contre la pédopornographie, le racisme et l’antisémitisme. Mais aussi un volet législatif, avec la proposition de nouveaux outils juridiques en partenariat avec Dominique Perben, le ministre de la Justice. Concernant les supports multimédia, le ministre souhaite “rénover les modalités de contrôle du contenu des supports vidéos, qu’il s’agisse de jeux, de cassettes ou de DVD (?) La législation actuelle, issue d’une loi de 1998, s’est révélée inapplicable“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur