Après l'utopique PC à 100 dollars de l'OLPC, Marvell vise la tablette PC à 99 dollars

Cloud

Une tablette à 99 dollars au fond de votre cartable? Grâce au Moby de Marvell, le rêve devient (presque) réalité.

Une tablette dédiée au marché de l’éducation et coûtant seulement 99 dollars HT, soit environ 87,50 euros TTC; l’idée semble intéressante et c’est ce que promet Marvell avec son Moby qui n’est pas sans rappeler le XO du projet d’éducation OLPC qui vise à informatiser les enfants du tiers monde.

Le Moby n’est pas un produit fini, mais un concept qui pourra être repris par divers constructeurs. Il s’architecture autour d’un processeur ARM signé Marvell. De la famille Armada 600, il fonctionne aux alentours du gigahertz et est capable d’assurer le décodage de vidéos en 1080p ou l’affichage d’applications nécessitant Adobe Flash. Le tout est fourni avec un module réseau sans fil compatible avec le Wifi et le Bluetooth, un GPS et un récepteur FM. Le support de la 3D accélérée est également de la partie.

Bref, ce produit est complet, même s’il semble évident que le prix d’appel de 100 dollars ne pourra pas être atteint avec un écran en technologie encre numérique grand format, mais probablement avec une dalle LCD classique de taille plus modeste. Notez que la plate-forme Moby est compatible aussi bien avec Android que Windows Mobile.

Marvell voit en ce type de tablette un produit avant tout pratique, car permettant d’alléger le cartable des étudiants. L’argument économique ne sera toutefois pas à négliger: si les livres électroniques se vendent souvent au même prix que leurs équivalents papier, il n’en ira probablement pas de même dans le monde des coûteux manuels scolaires, où de puissantes administrations sont en mesure de veiller à ce que les éditeurs ne profitent pas de ce changement de support pour augmenter leurs marges. Dans certains cas, les livres électroniques sont même accessibles sans paiement de droits, par exemple dans le cadre d’œuvres passées dans le domaine public, dont font partie les classiques étudiés en classe.

Avec son faible prix, le Moby pourrait donc rapidement devenir un best-seller dans les écoles, car – contrairement à l’iPad – il sera théoriquement à la portée de toutes les classes sociales et permettra de réaliser de substantielles économies.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur