Après ViiV, Intel lance la marque vPRO

Régulations

Ce label rassemblera les machines destinées au monde de l’entreprise

Intel cherche à reproduire le succès mondial de Centrino avec de nouveaux concepts de plates-formes. Il y a d’abord eu la nouvelle gamme ViiV qui adresse les PC grand public. Aujourd’hui, le premier fondeur mondial annonce vPRO, une offensive similaire destinée aux machines professionnelles.

Comme pour ViiV, il s’agit de mettre en avant un certain nombre de composants carastériques qui “signent” la plate-forme afin de répondre aux attentes du marché. Ce label, comme Centrino ou ViiV, certifie la présence de certains composants au coeur de la machine. Ainsi, vPRO inclut notamment Intel VT, technologie de virtualisation maison (exploitation simultanée de plusieurs environnements), l’IAMT (Intel Active Management Technology), un outil permettant de contrôler à distance un parc informatique (même si les PC sont éteints) ou encore Intel SIP (Stable Image Platform) qui simplifie les opérations de mise à jour matériel et des pilotes, sur l’ensemble d’un parc informatique. Intel précise également que la partie graphique sera compatible avec le prochain système d’exploitation de Microsoft, Windows Vista. Les objectifs sont donc clairs: la sécurité, la stabilité, la baisse des coûts de maintenance mais aussi la consommation d’énergie seront les atouts majeurs de cette nouvelle architecture. Les spécifications de vPRO s’appliqueront à des machines haut de gamme: Intel souligne que seuls les PC Dual Core 64 bits (processeurs Conroe, gravés en 65 nm) pourront arborer fièrement le logo vPRO. Pour soutenir ce nouveau label, Intel annonce avoir conclu plus d’une dizaine de partenariats avec des éditeurs: Symantec pour la sécurité mais aussi Adobe, Cisco, Computer Associates, HP, Lenovo, Microsoft, Novell, SAP et Skype. Selon Intel, vPRO fera son apparition dans le courant de deuxième semestre 2006. Avec cette nouvelle plate-forme, Intel espère redynamiser des ventes en berne. Il y a une semaine, le fondeur publiait des résultats trimestriels plutôt mitigés. Il s’agit également de contrer AMD, de plus en plus pressant sur le marché entreprise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur