Architecture SOA: Software AG et Fujitsu concrétisent leur offre

Régulations

Les deux géants ont réalisé leur codéveloppement comme annoncé en mars dernier: ils proposent CentraSite, une offre conjointe s’interfaçant à leurs solutions d’intégration respectives et conforme aux standards des architectures ouvertes (SOA) orientée vers les services Web

Software AG et Fujitsu ont annoncé ce 11 octobre la finalisation et la disponibilité de leur offre conjointe baptisée

CentraSite (marque déposée conjointement): il s’agit d’un “repository” de méta-données d’intégration (IMR) ou référentiel permettant l’intégration des processus et des méta-données en respectant les standards. Dans le contexte des architectures “ouvertes” ou SOA (service oriented architecture), cette solution, avec la suite d’outils associés, vise à “aligner les systèmes et applications métiers avec les processus fonctionnels de l’entreprise“. Cette solution proposée conjointement par Software AG et Fujitsu permet donc d’organiser l’interfaçage entre leurs modules d’intégration respectifs en restant conforme aux standards des architectures ouvertes orientées vers les services Web. Préalablement à ce codéveloppement, Software AG commercialisait déjà la solution Interstage Process Manager de Fujitsu (administration de processus métiers). En pratique, la solution annoncée ici permet une réutilisation la plus rapide possible des services Web existants: on part des services Web pour construire l’application par assemblage rapide des méta-données et/ou des services. Suite aux accords passés entre les deux groupes, des équipes de développement de Software AG à Darmstadt se sont rapprochées de celles de Fujitsu à Munich. Le noyau de CentraSite est hérité des développements réalisés depuis 1996, par exemple sur la base du serveur XML Tamino. Ces développements ont été élargis depuis, mais toujours sous Windows ou sous Unix. “Il est possible d’encapsuler les applications des mainframes dans des services Web“, explique Daniel Calschi, responsable marketing produit chez Software AG France. “Avec ces solutions, nous répondons mieux à la problématique générale, avec une offre plus globale, plutôt que de travailler uniquement sur l’ESB, par exemple“. L’enjeu, c’est de reprendre l’ensemble ‘front-end’, gestion de processus, intégration des data, et l’orchestration des services Web. ( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur