Pour gérer vos consentements :
Categories: Data & Stockage

Archivage des informations d’entreprise : quel socle fonctionnel en 2022 ?

Qu’attendre, en 2022, d’une solution d’archivage des informations d’entreprise (EIA) ? Au minimum, de la classification, des stratégies de conservation, de l’indexation, de l’e-discovery et de la supervision. Gartner présente en tout cas ces capacités comme essentielles dans son dernier Magic Quadrant dédié à ce segment de marché.

De quelles informations parle-t-on ? Au minimum, des e-mails, de la messagerie instantanée et des textos. Et, de plus en plus, des réseaux sociaux comme de la voix, de la vidéo et des outils collaboratifs. Ainsi que des données structurées (systèmes de fichiers, bases relationnelles, sites web…).

Le modèle cloud s’est largement répandu. D’après Gartner, il concerne 90 % des implémentations – nouvelles ou de remplacement – englobant les e-mails. L’IA aussi gagne du terrain, principalement pour améliorer la classification et fluidifier l’e-discovery. Même chose pour les capacités de migration entre plates-formes d’archivage… qui restent toutefois de l’ordre de l’optionnel, selon Gartner. Comme les architectures ouvertes sur base API.

Gestion unifiée obligatoire

Parmi la trentaine d’offreurs dans le radar, 12 sont classés au Quadrant. Tous respectent les critères techniques suivants :

– Prendre en charge plusieurs types de communications électroniques et au moins un autre type de contenu
– Supporter la réduction de données sur plusieurs types de contenus
– Proposer une gestion commune entre tous ces types de contenus pour les fonctionnalités prises en charge
– Indexation et recherche plein texte

Sur le volet business :

– Avoir généré, entre le 1er juin 2020 et le 31 mai 2021, soit au moins 25 M$ de revenus « licences + maintenance »
OU au moins 12 M$ en « licences et/ou abonnements » avec une croissance annuelle de 50 % minimum

– Une clientèle en croissance annuelle d’au moins 5 %, au minimum 10 organisations de plus de 5000 personnes en prod avec contrat de support
ET au moins 5 de ces clients archivant des contenus de multiples types et/ou sources

Illustration principale © Sikov – Adobe Stock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago