Archos affiche une perte de 39 millions d’euros en 2012

Poste de travailTablettes
Henri Crohas, fondateur et président d'Archos

Conséquence de ces mauvais résultats : son fondateur Henri Crohas quitte la direction d’Archos pour se concentrer sur le repositionnement stratégique du groupe.

Archos a annoncé, vendredi dernier, une perte de 38,7 millions d’euros sur l’année 2012. Contre un bénéfice de 5,7 millions un an plus tôt. Soit un lourd recul annuel pour le constructeur français de tablettes.

Le recul, également, du chiffre d’affaires est moindre. À près de 155 millions d’euros, il se limite à 10% de baisse (171,4 millions en 2011). « Cette baisse est sensible surtout sur le dernier trimestre, le groupe ayant favorisé le contrôle de ses stocks en vue du renouvellement de gamme annoncé au CES en janvier 2013. Sur l’année, Archos garde une part de marché de 8% en volume sur le segment des tablettes à moins de 400 euros en Europe [selon GfK, NDLR] et reste en troisième position après Apple et Samsung », indique l’entreprise dans son rapport de résultats.

Henri Crohas quitte les commandes

L’activité a essentiellement reculé en Europe (-12,5% en valeur à 103 millions) et aux États-Unis (-41,4% à 16,7 millions) alors qu’elle progresse fortement en Asie (+40,1% à 35 millions).

Conséquence de ses résultats décevants, le groupe annonce que son fondateur, Henri Crohas, cède la direction de l’entreprise à Loïc Poirier. L’actuel directeur général adjoint prendra les commandes de la direction officiellement à partir du 1er mai 2013. Henri Crohas conserve néanmoins la présidence du conseil d’administration d’Archos et animera le comité stratégique aux côtés du directeur général.

smartphones et domotique en 2013

Henri Crohas se consacrera donc au repositionnement de l’entreprise qui passera par « le redéploiement de la Recherche et Développement entre les équipes en Europe et en Chine sur trois axes : Tablettes thématiques, Smartphones et Domotique ». Une diversification qui pourrait amener Archos à attaquer le marché des « phablets », les terminaux à mi-chemin entre smartphone et tablette.

La santé financière de l’entreprise en 2013 sera également soutenue par la fin de la réorganisation engagée fin 2012 avec la réduction des frais fixes et la réduction d’un quart des effectifs au siège du groupe. Les charges de restructuration et les dépréciations de stocks ont pour leur part été provisionnées dans l’exercice 2012.

Crédit photo © Archos


En images – La tablette Archos 97 Titanium HD en images

Archos 97 Titanium HD

Image 1 of 5

Archos 97 Titanium HD
Un format (240 mm x 184 mm x 9 mm) et un poids (640 gr) qui n'ont rien à envier à ceux de l'iPad.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur