Archos introduit la 3G dans ses tablettes Android

CloudOS mobilesTablettes

Archos dévoile sa nouvelle génération de tablettes sous Android Honeycomb et innove avec deux produits « smart » pour la maison, sous l’OS de Google également.

Henri Crohas a vu les choses en grand pour la présentation des nouveaux produits Archos à l’Hôtel Ritz de Paris. Dans une ambiance de keynote, le P-dg et fondateur du groupe français n’a pas hésité a raillé la concurrence et à rappeler le savoir faire de sa marque acquis depuis sa création en 1988 pour convaincre le pare-terre bien garni de journalistes.

« Enfin Archos s’est doté des moyens nécessaires pour assurer sa croissance », déclare Henri Crohas à l’entame de la conférence. Avec un chiffre d’affaires de 83 millions d’euros en 2010 et des ventes en hausse de +158% au premier trimestre 2011, Archos se réjouit de la crise terminée.

Les tablettes Archos 80 G9 et Archos 101 G9 embarquent la version 3.2 d'Android Honeycomb.

La marque française peut donc passer aux choses sérieuses avec « deux produits smart pour la maison » : Archos Home Connect et Archos Smart Home Phone. Le premier est une «radio des temps modernes», selon le dirigeant. Il s’agit d’un produit équipé de deux-hauts parleurs pour écouter la radio et de la musique stockées soit en mémoire interne, soit sur le réseau local. Mais il permet surtout d’avoir accès à toutes les applications Android. Hybride entre terminal mobile et radio réveil, c’est «une petite révolution dans la maison» vendue 129 euros indique Henri Crohas (mais le communiqué parle de 139 euros).

Le Smart Home Phone est quant à lui un téléphone fixe sans fil sous Android dotée d’une caméra frontale pour la visiophonie. Ce smartphone résidentiel s’appuie sur une base DECT branchée à la box du fournisseur d’accès. Il est proposé à 149 euros.

Pour sa nouvelle génération d’ardoises, Archos a également voulu se démarquer de ce qu’Henri Crohas appelle «les tablettes standards» ou «iPad killer». C’est-à-dire les modèles de Motorola, Asus, Acer (entre autres) équipées d’un processeur double coeur Nvidia Tegra 2.

Le module 3G pour les tablettes Archos G9

Pour y répondre, les Archos 80 G9 (8 pouces) et Archos 101 G9 (10,1 pouces) seront dotées d’un processeur Texas Instrument ARM Cortex double coeur A9 cadencé à 1,5 GHz. Soit 50% plus rapide que les Nvidia précise le fondateur du groupe. En revanche pour l’OS, pas de surprise il s’agira d’Android Honeycomb en version 3.2. Côté connectiques, les deux ardoises possèdent une sortie HDMI et sont capables de lire en 1080p High Profil avec une résolution de 1024×768 pour le modèle 8 pouces et de 1280×800 pour la 10 pouces.

Mais là ou Archos a réellement innové c’est à travers le module 3G tant attendu. Il se présente sous la forme d’une clé 3G pour PC spécialement conçue pour s’intégrer à l’arrière des tablettes. Vendue 49 euros, elle permettra de souscrire à une offre «pay as you go», c’est à dire sans engagement, aux alentours de 5 euros pour 24h. Archos négocie actuellement avec Orange et SFR.

Disponibles pour la rentrée, ces tablettes seront commercialisées aux prix de 249 euros pour la 80 G98 avec 16 Go de mémoire flash et de 299 pour la version 10,1 pouces. Un autre modèle embarquant un disque dur de 250Go fourni par Seagate sera quant à lui proposé à 399 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur