Archos prépare une tablette Internet sous Android

Cloud

Le système d’exploitation de Google fait ses premiers pas en-dehors du monde de la téléphonie pure et Archos y fait son entrée…

Google Android passe la frontière du téléphone. On savait que le géant de Mountain View voyait son système d’exploitation se positionner sur des terminaux du type Mobile Internet Device ou netbook. Le français Archos serait le premier à concrétiser ces ambitions avec une nouvelle gamme baptisée IMT pour Internet Media Tablet.

La nouvelle tablette Internet du fabricant inclura donc Google Android (en lieu et place de l’OS d’Archos) afin de gérer les fonctions téléphoniques (une nouveauté chez Archos), Internet mobile, le tout en HSDPA et divertissements (applications tierces).

L’arrivée d’Android dans ce type de terminal serait donc une bonne nouvelle pour Google mais aussi pour Archos souvent critiquée pour le manque de souplesse de ses interfaces. Avec l’OS de Google, le terminal se retrouve à mi-chemin entre un smartphone et un MID et permet à Archos d’entrer avec force dans le marché du mobile.

“Android permettra de disposer sur l’IMT de toutes les fonctionnalités d’un smartphone premium et d’accéder à ses applications développées rapidement avec l’environnement proposé par Archos pour entre autres gérer des programmes de divertissement ou un navigateur web puissant “, peut-on lire dans un communiqué.

Il sera doté d’un écran tactile de 5 pouces, de 500 Go de stockage, de la compatibilité Flash, le tout entrant dans une coque d’environ 10 mn d’épaisseur (!). Archos promet une autonomie de 7 heures en mode vidéo.

Sous le capot, on ne trouvera ni l’Atom de Intel, ni du Qualcomm mais l’OMAP 3440 de Texas Instruments qui équipe déjà le nouveau Palm Pre et un ARM Cortex.

Archos annonce une disponibilité au cours du troisième trimestre pour un prix encore non communiqué.

Rappelons qu’Archos propose en marque blanche le ‘SFR M! PC Pocket’, un MID assez proche de ce que sera ce IMT. Il est doté d’un écran tactile de 4,8 pouces, d’un clavier coulissant, du processeur Atom d’Intel à 800 Mhz et de 4 Go de mémoire interne. Le terminal est motorisé par un système d’exploitation Linux. Il pèse 325 grammes. Il est 3G/3G+ et Wi-Fi mais n’offre pas de fonctions téléphoniques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur