Archos reprend vie grâce aux tablettes

CloudOS mobilesTablettes

En 2010, le français Archos a retrouvé des couleurs, financièrement parlant. Grâce aux succès de ses tablettes tactiles lancées bien avant l’iPad d’Apple.

Avec un chiffre d’affaires en progression de 44 %, l’année 2010 aura été profitable à Archos, seule entreprise française de stature internationale à proposer des produits multimédias (baladeurs et lecteurs vidéo précurseur des tablettes d’aujourd’hui). Archos affiche un résultat de 83,3 millions d’euros contre 57,9 millions en 2009. Pour le seul 4e trimestre, l’entreprise a atteint les 35,6 millions d’euros de chiffre d’affaires. Soit 120 % de croissance par rapport aux 16,1 millions de 2009.

« En fin d’année, le succès des tablettes de la Génération 8, en particulier des ARCHOS 70 et ARCHOS 101, a dépassé toutes nos attentes, affirme Henri Crohas, fondateur et P-dg de l’entreprise. La demande a été telle que nous avons été confrontés à une situation de pénurie dans la plupart des enseignes. La demande se maintient à un très haut niveau au cours de ce trimestre, ce qui confirme le fort potentiel de développement du marché des tablettes et la pertinence des choix stratégiques que nous avons faits très tôt dans ce domaine, il y a plus deux ans. »

Il y a deux, Archos décidait de lancer ses premières tablettes tactiles en s’appuyant sur le système Android de Google, bien avant Samsung et sa GalaxyTab présenté à la rentrée 2010 et même avant l’iPad d’Apple lancé en avril. Grand bien lui en a pris, donc, malgré le fait que Android 2.x ne soit pas parfaitement optimisé pour les ardoises numériques aux dires de Google.

Un succès que l’entreprise doit à sa politique tarifaire agressive, en plus des choix technologiques. Alors que l’iPad d’Apple se vend, nu, autour des 500 euros la version wifi, la Archos 101 s’acquiert pour moins de 300 euros pour les premiers prix (à configuration plus ou moins équivalente à celle de l’iPad). Paradoxalement, l’activité a particulièrement été soutenue par « le développement important des ventes de Home Tablet aux Etats-Unis », précise le groupe, alors que les efforts entrepris depuis le début de l’année 2010 « commencent à porter leurs fruits » sur la zone Asie-Pacifique. Laquelle affiche la meilleure progression au 4e trimestre : près de 236 % (66 % sur l’année complète) contre 113,6 % aux Etats-Unis (55 %) et 116,2 % en Europe (39,5 %).

Profitant de cette envolée, Archos revendique donc la 1ere place des tablettes à moins de 400 euros en France, et la 2e tous segments de prix confondus avec 22 % du marché. L’entreprise compte bien surfer sur l’engouement du public pour les tablettes pour « prendre une position importante » sur ce nouveau marché. Un marché estimé entre 55 et 65 millions de tablettes en 2011 et plus de 200 millions d’unités en 2014. La tablette constituerait-elle l’avenir d’Archos?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur