Ariane 5 a réussi la mise en orbite du satellite Syracuse 3A

Régulations

La fusée européenne continue sur sa lancée! Succès de sa mission, tôt ce 14 octobre sur la base de Kourou en Guyane. Le satellite militaire français Syracuse 3.A pourra remplir son office jusqu’au dessus de l’Afghanistan…

L’enjeu de ce lancement était crucial: Ariane 5 emportait deux satellites. Et un échec aurait remis en cause sa réputation de plus gros lanceur au monde. Succès incontestable de cette mission.

Syracuse 3A est un satellite stratégique pour l’armée française, dont les capacités de communication commençaient à saturer. D’une durée de vie théorique de 12 ans, il permettra d’étendre la zone de couverture et de surveillance jusqu’à l’Afghanistan! Il est prévu que l’Otan puisse l’utiliser en location, à partir de 2006. Il assurera des liaisons d’information, dit-on, avec une discrétion inégalée en étant totalement protégé contre le brouillage. Ce satellite a été construit par Alcatel Alenia Space sur cahier des charges de la DGA (Direction Générale de l’Armement, ministère de la Défense). Sa technologie doit permettre d’accroître les performances de communication dans une échelle de 1 à 10. Il sera notamment très resistant aux interférences. C’est le troisième satellite militaire européen lancé par Arianespace en moins d’un an. Lors de ce tir d’Ariane 5, a également lancé un satellite américain de télévision directe, Galaxy 15. Il s’agissait du 21e tir d’une fusée Ariane 5 (programme Arianespace). Arianespace a lancé 4 satellites à ce jour en 2005 avec Ariane (version ECA, 10 tonnes, la plus puissante) et un cinquième via le lanceur russe Soyouz. Deux autres tirs sont prévus avant la fin 2005 et “cinq à six lancements en 2006, affirme Jean-Yves Le Gall, d-g de l’agence européenne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur