Pour gérer vos consentements :

Les cœurs ARM Denver de retour en force chez Nvidia

Lors de CES 2016 de Las Vegas, Nvidia avait présenté le Drive PX 2, la nouvelle version de sa plate-forme de calcul dédiée au monde des véhicules autonomes.

La firme profite de la conférence Hot Chips qui se tient en ce moment à Cupertino (Californie) pour détailler cette offre. Deux composants Parker en 16 nm sont intégrés à cette carte, pour une puissance de calcul atteignant les 1,5 téraflops… par puce (en simple précision).

Parker s’appuie en grande partie sur un GPU de l’engeance Pascal, à 256 cœurs. De quoi proposer une large puissance de calcul. Mais ce n’est pas tout. La partie processeur, de type ARM 64 bits, est loin de faire de la figuration. Nvidia explique ainsi fièrement qu’elle se montre de 50 % à 100 % plus rapide que les puces mobiles classiques, du fait de la présence de cœurs ARM très performants, interconnectés à haute vitesse via un bus maison.

Denver 2, le retour

Au menu de Parker, deux cœurs Denver 2 et quatre Cortex-A57. Les Cortex-A57 sont bien connus. Mais quid des Denver 2 ? Nous retrouvons la recette de la première génération de cœurs ARM signés Nvidia, à savoir une optimisation dynamique du code. Un procédé qui a été amélioré ici, ainsi que les besoins en énergie au repos.

Autre avancée, le support de la virtualisation, qui s’apparente plus à une partition du processeur en différentes sections indépendantes : 8 au maximum. De quoi permettre à un processeur Parker de prendre en charge différentes tâches, comme l’assistance à la conduite, les systèmes multimédias du véhicule, etc.

À lire aussi :
Nvidia met 11 téraflops de puissance dans Titan X version Pascal
Nvidia dévoile ses Quadro P5000 et P6000 « Pascal »
Nvidia rehausse les capacités de son offre Grid

Recent Posts

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

6 heures ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

6 heures ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

1 jour ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

1 jour ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

1 jour ago

Gestion du risque IT : le SaaS s’impose aussi

IA, SaaS, cybersécurité... Quelles tendances pour le marché de l'ITRM (gestion du risque IT) ?…

1 jour ago