Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

ARM veut proposer du big.LITTLE clés en main

La technologie big.LITTLE d’ARM consiste à associer des cœurs hautes-performances Cortex-A15 à des cœurs basse-consommation Cortex-A7. Le tout dans un même ensemble cohérent, le processeur se chargeant de basculer les tâches en fonction des besoins, et ce de façon transparente.

Avec big.LITTLE, ARM entend aller chasser sur les terres d’Intel, tout en conservant son avantage en termes d’enveloppe énergétique.

Et la sauce semble prendre puisque Samsung a d’ores et déjà adopté cette approche pour son nouveau smartphone de haut de gamme (voir « CES 2013 : puce Exynos 5 Octa, l’Hydre à 8 têtes de Samsung » et « Samsung Galaxy S4 : un processeur 4+4 cœurs, Android 4.2 et 2 Go de RAM »).

Du tout-en-un

Toutefois, la mise en œuvre de big.LITTLE demande plusieurs éléments, et autant de licences, ce qui ne simplifie pas la tâche des concepteurs de puces.

ARM leur dédie donc aujourd’hui une nouvelle licence qui regroupe tout le nécessaire : les cœurs ARM Cortex-A15 et Cortex-A7, le système d’interconnexion CoreLink CCI-400, le contrôleur d’interruptions GIC-400 et la passerelle Amba ADB-400. Seule contrainte, cette licence est limitée à la conception d’un seul design de composant.

Au besoin, il sera possible d’ajouter une licence de GPU Mali-T600 ou l’accès aux services d’optimisation ARM POP à cet ensemble. L’objectif est de mettre big.LITTLE à la portée de tous les spécialistes des SoC.

Ils pourront ainsi créer une première puce exploitant cette technologie sans peine et à moindre coût. À ce jour, 17 sociétés ont signé pour la technologie big.LITTLE, dont Fujitsu, MediaTek, Renesas, et Samsung.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.

Le Samsung Galaxy S4 en images

Le Samsung Galaxy S4 en images

Image 1 of 13

Samsung Galaxy S4
Ecran 5 pouces SuperAmoled Gorilla Glass 3 FullHD (1080p) en 441 ppp de définition. Du très haut de gamme

Recent Posts

Cambridge Analytica, le retour : Zuckerberg poursuivi aux États-Unis

Un procureur américain considère Mark Zuckerberg personnellement responsable des conséquences de l’affaire Cambridge Analytica sur…

2 jours ago

ITSM : EasyVista change avec Patrice Barbedette CEO

Patrice Barbedette (ex-Oracle) pilote la nouvelle phase de croissance d'EasyVista en Europe et à l'international,…

2 jours ago

Gestion de données : Databricks muscle sa direction juridique

Databricks a recruté sa responsable juridique et vice-présidente chez DocuSign pour soutenir l'exigence de conformité…

2 jours ago

Microsoft Build 2022 : beaucoup d’IA…et du Metavers au menu

A l’occasion de Build, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs, Microsoft a fait la part…

2 jours ago

Taxe GAFA : pas avant 2023…au mieux

Très attendue, la réforme de taxation internationale des géants du numérique - dite taxe GAFA…

2 jours ago

DevOps : GitLab 15 parie gros sur l’observabilité

Avec la v15 de sa plateforme, GitLab ambitionne d'améliorer sa proposition de valeur dans la…

2 jours ago