Arthur Levinson (Apple) quitte le board de Google

Régulations

Arthur Levinson figurait voilà encore quelques jours aux conseils d’administration de Google et d’Apple. Un peu trop au goût de la FTC américaine. Le choix s’est porté sur Apple… Trop dur.

Arthur Levinson avait, jusqu’à présent une vie un peu particulière. Il figurait voilà encore quelques jours à la fois au conseil d’administration d’Apple et de Google. La Federal Trade Commission (FTC) l’a donc sommé de faire un choix.

Le responsable qui a fait le choix de conserver son poste chez Apple, avait alors une double casquette similaire à celle d’Eric Schmidt, le p-dg de Mountain View, qui avait abandonné son fauteuil d’administrateur d’Apple début août. Arthur Levinson était, lui, membre du conseil d’administration d’Apple depuis 2000 et de Google depuis 2004.

Dès lors la FTC s‘en était donc mêlé en raison d’une enquête ouverte portant sur la concurrence croissante entre les deux entreprises sur le terrain des smartphones, des OS et des navigateurs web. Le responsable a donc du trancher afin d’éviter tout conflit d’intérêt ou de possibles ententes illicites.

La démission d’Arthur Levinson doit prendre fin de manière immédiate même si Google n’a pas précisé le motif pour lequel il quittait sa fonction. Rien ne dit cependant qui sera son remplaçant au conseil d’administration du géant des moteurs de recherche. «Bien qu’il nous quitte comme membre de notre bureau, Art aura toujours une place à part chez Google», a déclaré Eric Schmidt. Au moins, s’il est viré d’Apple, Arthur Levison saura à quelle porte frapper pour retrouver du boulot.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur