Aruba lance une alerte aux switchs défaillants

InfrastructureRéseaux

Aruba prie les utilisateurs d’AOS-CX d’installer la dernière mise à jour sous peine de problèmes avec la mémoire flash susceptibles de compromettre des switchs.

« Mettez le firmware à jour pour éviter de graves problèmes avec vos disques. » Il n’y a pas si longtemps que HPE a fait passer – dans les grandes lignes – ce message à ses clients. La faute revenait à SanDisk, fournisseur des disques en question. Intégrés dans les gammes Apollo, ProLiant, StoreEasy et Synergy, ils pouvaient devenir inopérants après 40 000 heures de fonctionnement.

Revoilà le groupe américain confronté à ce type de souci. Mais cette fois-ci, c’est de lui que provient l’erreur. Ou plus exactement de sa filiale Aruba. Celle-ci a publié, la semaine passée, une note à l’attention des utilisateurs d’AOS-CX, système d’exploitation destiné à plusieurs familles de switchs (6200, 6300, 6400, 8320, 8325 et 8400). Elle leur recommande vivement d’en installer le dernier update sur les deux versions majeures encore prises en charge (10.04 et 10.05).

En fonction des switchs et des moutures du logiciel, le message varie dans la forme, mais pas dans le fond : à défaut de mise à jour, la durée de vie de la mémoire flash intégrée (SSD ou eMMC) sera très largement réduite. La raison : une augmentation « inopinée » du rythme des opérations d’écriture.

Aruba dans une course contre la montre

Les switchs affectés finiront par faire remonter des erreurs de stockage. Ou bien n’arriveront à initialiser, voire à détecter la flash au redémarrage. Les messages ci-dessous s’afficheront. Un changement de matériel sera nécessaire dès lors que la diode de notification clignotera en orange et que la commande show system resource-utilization retournera la valeur « 100 % ».

Aruba erreur

Aruba erreur

La publication d’AOS-CX 10.05 remonte au 10 juillet 2020. La vidéo ci-après illustre un switch mis à jour deux semaines plus tard. Au bout d’environ un mois, les problèmes de stockage se sont présentés.

Signe du caractère critique de l’update, son téléchargement ne requiert pas d’inscription préalable des switchs. Une connexion au portail Aruba suffit.

Illustration principale © Aruba

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT