Asie : le retour du Web se fait petit à petit

Régulations

Trois jours après les terribles secousses sismiques qui ont ébranlé l’Asie et
en particulier Taiwan, l’accès à la Toile a été en partie rétabli

C’est un lent un retour à la normale, le réseau revient progressivement à chaque heure qui passe” indique Eric Loh, un porte-parole de Starhub Internet Pte, un populaire fournisseur d’accès de la région de Singapour.

À 4h15 du matin, Starhub avait déjà retrouvé 80% de sa capacité Internet en reroutant le trafic par d’autres câbles sous-marins a indiqué la société dans un communiqué.

Mardi soir plusieurs tremblements de terre ont secoué Taiwan pendant pas moins de 8 minutes. En conséquence les télécommunications et notamment celles passant par le câble ont été très touchées.

Le bureau de la météorologie de la ville, le CWB (Central Weather Bureau) a précisé que le premier séisme était d’une puissance de 6,7 sur l’échelle Richter.

Toujours selon le CWB, le second tremblement a atteint une magnitude légèrement inférieure de 6,4.

Le bilan humain est de deux morts et d’une douzaine de blessés.

D’après nos informations, la réparation des câbles détruits a coûté 1,5 million de dollars à l’opérateur Taiwan Chunghwa Telecom.

Le fournisseur d’accès estime la perte liée à cette catastrophe naturelle à 3 millions de dollars. Et tout n’est pas encore réparé, selon plusieurs experts en télécommunication il faudra compter au moins trois semaines avant un retour à la normale.

C’est l’activité internationale de Chunghwa qui a été le plus touchée par ce drame humain et matériel. À 7 h du matin, l’opérateur avait rétabli 76% des appels vers les USA, 64% vers le Canada et 57% vers la Chine. Toutefois, il ne peut assurer que 45% des appels vers Hong Kong et 30% vers les autres pays d’Asie du Sud Est.

L’explication, à l’heure actuelle 177 lignes sont encore inutilisables contre 290 hier 28 décembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur